100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 12.10.2009 15h19
Polémique autour de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD

« Space.tv.cctv.com » rapporte que le très connu quartier d'affaires de La Défense , qui est situé dans la partie ouest de la ville de Paris et qui a été toujours considéré comme le CBD (Central Business District) de la capitale française et le plus grand centre commercial de toute l'Europe, est devenu ces derniers temps le sujet de discussion d'une importante partie de la population française, mais ce qui intéresse celle-ci ne n'est ni l'animation et ni la prospérité de ce quartier, et c'est un jeune homme âgée de 23 ans qui porte le nom de Jean Sarkozy et qui vient d'être nommé à la Présidence de l'EPAD (Etablissement public d'aménagement du quartier d'affaires de La Défense).

Le jeune Jean Sarkozy est le deuxième fils de Nicolas Sarkozy, l'actuel Président de la République française. Il vient d'être nommé par le gouvernement français, malgré son jeune âge, à la tête de l'EPAD. La Défense, qui se trouve dans la partie ouest de Paris, est un endroit où sont réunies quelques 1.600 sociétés et compagnies et où est concentrée une population de plus de 150.000 habitants. Parmi les plus grandes et les plus importantes entreprises françaises, quatorze ont installé leur siège social dans cet endroit et le Président de l'EPAD a le pouvoir de contrôler la distribution et la planification des terrains occupés par ce millier de sociétés et de compagnies.

Le Parti socialiste français, le plus grand et le plus important parti de l'opposition en France, accuse Nicolas Sarkozy de favoritisme et de népotisme en indiquant qu'il souhaite par là établir son propre royaume familial et mettre en application son « projet du Grand Paris », ce afin d'‘encercler' et de ‘faire obstruction' à la ‘Grande région parisienne' contrôlée et dirigée actuellement par le Parti socialiste. Des contestations et des doutes ont été émis non seulement par les partis de l'opposition et même des membres du Parti au pouvoir l'UMP (Union pour un Mouvement Populaire) et on indique que Jean Sarkozy est encore trop jeune pour assumer une responsabilité aussi importante.

Jean Sarkozy, âgé de 23 ans, est un étudiant de la troisième année. Malgré son jeune âge, il a déjà acquis de l'expérience dans sa carrière politique et c'est une réalité que personne ne peut ni nier ni contester. En février 2008, il a réussi en fin de compte à se faire élire député à l'Assemblée de Neuilly-sur-Seine qui est dans la banlieue ouest de Paris et où se trouve le quartier d'affaires de la Défense. Trois mois plus tard, il a réussi à battre le candidat désigné par Patrick Devedjian, Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine et Ministre auprès du Premier Ministre, chargé de la mise en œuvre du plan de relance, et est devenu ainsi le chef de l'UMP pour Neuilly-sur-Seine. Et c'est justement à partir de ce moment-là que le public français commence à croire que le fils Sarkozy emboîtera le pas de son père en suivant sa feuille de route politique et qu'il succédera à son père, car plus de trente années auparavant, l'actuel Président de la République a commencé justement sa carrière politique en se faisant élire Maire de Neuilly-sur-Seine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
C"est une honte. Ce fils à papa n"a pas été capable à 23 ans de terminer ses étu...
Qu"attendez-vous donc, amis chinois, pour prendre modèle sur la démocratie "à la...
Pour l"instant il est étudiant, alors qu"il termine ses études pour être dipl?mé...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Foire du Livre de Francfort : débat animé sur le « Modèle chinois »
Procès des émeutes du Xinjiang
Conviction et scepticisme sur l'IBED
Polémique autour de la nomination de Jean Sarkozy à la tête de l'EPAD
Le protectionnisme de l'UE contre la Chine s'aggrave et devient de plus en plus sérieux