100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 29.09.2009 15h25
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique

L'Administrateur exécutif de l'Institut agricole d'Afrique, a déclaré que le modèle de développement de la Chine peut être appliqué largement en Afrique et qu'en réalité, certains pays africains utilisent déjà machinalement des succès obtenus et des expériences acquises par la Chine dans le développement rapide de son économie. Par exemple au Zimbabwe, le gouvernement intervient dans l'application du système de l'économie et du bien-être social. De même, dans le secteur de l'industrie minière, il est établi au Zimbabwe deux grandes quasi-sociétés publiques, à savoir la Société de vente des produits miniers et la Société du développement minier, et dans le cas où le gouvernement serait capable de mener, de façon efficace et transparente et sous l'angle de vue de développement stratégique, le contrôle macroéconomique de l'industrie minière, notre pays disposerait alors d'une grande potentialité quant à l'augmentation de la valeur ajoutée de ses produits miniers.

Il a fait remarquer que c'était vers la fin des années 70 du siècle dernier que la Chine a commencé à modifier le modèle de son développement économique et l'économie planifiée dominée par l'Etat est passée petit à petit à l'économie du marché, mais le plus important c'est que la Chine n'a pas imiter et copier aveuglément le modèle économique libre de l'Occident et même pour l'économie du marché, le contrôle macroéconomique du gouvernement y joue un rôle relativement important.

Il a poursuivi en disant qu'il apprécie et admire beaucoup la politique appliquée en Chine : l'Etat accorde son soutien aux petites et moyennes entreprises, lesquelles une fois développées apportent beaucoup d'opportunités d'emplois aux citoyens, et c'est justement à cause de l'application de cette bonne politique que la Chine, le pays le plus peuplé du monde avec ses 1,3 milliards d'habitants, est capable, malgré la situation actuelle où le crise financière et économique continue à sévir dans le monde, d'assurer à sa population une vie tranquille et heureuse. Il a dit que les divers secteurs du Zimbabwe doivent, en tenant compte chacun de ses particularités, s'inspirer pleinement du modèle de développement économique de la Chine et l'utiliser en cas de besoin. Par ailleurs, l'intervention gouvernementale est nécessaire dans certains cas, par exemple pour le développement à l'échelle nationale de la structure économique et sociale qui sera dans l'intérêt de la grande majorité des masses populaires.

Il a ajouté que nombreux sont les pays africains qui appliquent actuellement la politique de « Prendre exemple sur l'Orient » et ils renforcent peu à peu leurs relations de coopération culturelle, économique et commerciale avec la Chine. Des savants africains procèdent à d'intenses recherches et proposent aux gouvernements d'élaborer et de mettre au point des politiques qui leur permettront de faire valoir pleinement leurs relations d'amitié traditionnelle avec la Chine ainsi que les relations bilatérales de coopération économique et commerciale mutuellement avantageuse et gagnante-gagnante, ce qui leur permettront d'assurer le développement économique local. « Dans le cas où le modèle chinois puisse être utilisé en Afrique de façon rationnelle, l'Afrique pourra créer également des miracles ! », a-t-il dit pour conclure.

Quant à Christopher H. Mutsvangwa, qui a été de 2002 à 2007 l'Ambassadeur du Zimbabwe en Chine, il a son propre idée sur le modèle du développement chinois. Il a dit : « les progrès remarquables réalisés par la Chine grâce à son développement donnent de l'espoir à nous les peuples d'Afrique. Ce que peut faire la Chine, nous les Africains, nous pouvons le faire également. »

Il a indiqué qu' « un grand nombre d'Africains pensent que la pauvreté, les dettes et le chômage sont des choses qui leur sont impossible de se soustraire, car c'est leur destin qui en décide. Vos écoles ne peuvent être comparées à celles des pays développés, c'est pourquoi vous devez dépendre de l'aide de bienfaisance des pays occidentaux et c'est grâce à elle que vous pourriez obtenir des progrès. Par contre, les changements intervenus en Chine montrent justement que l'Afrique doit abandonner ce genre d'attitude pessimiste, car les pays africains sont capables de changer leur situation actuelle et de créer leur propre avenir. »

C'est pourquoi, a-t-il souligné, le renforcement de la coopération entre l'Afrique et la Chine et entre le Zimbabwe et la Chine, l'aide économique ainsi que l'élargissement du commerce et de l'investissement sont effectivement des choses importantes, mais ce qui est d'une plus grande importance c'est qu'il faut que l'Afrique et le Zimbabwe apprennent auprès de la Chine comment faire pour pouvoir transformer leur destin en comptant sur leurs efforts inlassables en vue d'accroître leur puissance et cela est vraiment un acquis spirituel inestimable.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
l'Afrique cherche de nouveau partenaires, car ils sont incapable d'y arriver seul après av...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Coup d'envoi du sommet des dirigeants de Chine, du Japon et de la Corée du Sud
Le rapportage concernant « l'évaluation des obligations de la Chine en euro » est sans fondement
Tout n'est pas rose pour la « Vallée de la joie » de Paris
Le football : un sport pour les pauvres et une coupe du monde pour les riches ?
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?