100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 24.08.2009 15h21
La meilleure chose que la Chine pourra offrir au monde c'est sa culture

Qu'est-ce que la Chine a de mieux à offrir au monde ? Elle peut lui faire don de son idée de construction d'un monde harmonieux, de sa volonté sans défaillance de s'engager dans la voie de développement pacifique ou bien de sa persistance dans le principe d'avantages mutuels et de gagnant-gagnant, et effectivement le monde a besoin de tout cela. Mais vu à long terme, ce qu'elle a de mieux à offrir au monde, c'est peut-être en fin de compte la culture chinoise.

Depuis des siècles, la culture occidentale a apporté une grande contribution au monde entier et a joué un rôle important dans son progrès et dans son développement. Mais, aucune culture ne peut être parfaite sous tous les rapports, car chacune a ses points forts et ses points faibles, sa supériorité et sa faiblesse, ainsi que ses avantages et ses insuffisances. La culture occidentale est enracinée dans la civilisation chrétienne et elle prône ouvertement et catégoriquement l'opposition duale. Pour elle, le bon et le mauvais, le beau et le laid, le gentil et le méchant, l'orthodoxie et l'hétérodoxie, le paradis et l'enfer, tout cela sont des choses sont complètement incompatibles comme l'eau et le feu, car l'un doit inévitablement et fatalement détruire et exterminer l'autre. La culture décide l'idée et l'idée décide l'acte. Par conséquent, le monde occidental, lors du processus de sa phase montante et développante, a apporté aux autres pays du monde, en appliquant ses relations extérieures, beaucoup d'ennuis, de malheurs, de désastres et de problèmes. Au moment où ils s'assurent leur place dans le monde, les Occidentaux ont toujours cru qu'ils ont pour mission de propager leur civilisation à travers le monde, de rééduquer les autres peuples, de faire en sorte que ces derniers se mettent sur leurs traces, prennent exemples sur eux et s'inspirent de leurs modèles. Dans le cas où un quelconque peuple fait acte d'insoumission, il est accusé de félonie, de perfidie, de profanation et de pires méfaits et il fait alors l'objet d'attaques, de sanctions et jusqu'à même être éliminé et exterminé. Sous cet angle de vue, les problèmes auxquels notre monde est confronté aujourd'hui sont dus à un degré élevé aux points faibles, à la faiblesse et aux insuffisances de la culture occidentale.

L'ancien Président étasunien Georges Bush a déclaré, au moment où il déclenchait la guerre antiterroriste, que celle-ci est en fait une expédition vers l'est de l'Armée des Croisés et sa déclaration a scandalisé et fortement agité le monde musulman qui a vivement protesté. D'autre part, ses propos sur le ‘terrorisme islamique' ont terriblement offusqué et irrité l'ensemble des musulmans du monde entier. Lorsque Georges Bush était au pouvoir, le gouvernement américain a avancé l'idée du « projet démocratique d'un grand Moyen-Orient » qui a pour objectif de transformer les pays du Moyen-Orient en des pays démocratique du type des Etats-Unis. Et puis voyons ce que font les médias occidentaux actuellement, en effectuant des reportages sur d'autres pays, ils s'expriment toujours d'un ton arrogant et menaçant comme s'ils veulent sa faire obéir au doigt et à l'œil et ils prennent à cet effet l'air solennel et majestueux d'un juge qui a le droit d'arbitrer sur le sort du monde entier et qui a le droit de se poser en donneur de leçon et d'adresser selon son bon plaisir des reproches à n'importe qui. Peut-être que parfois ce qu'ils disent est juste et exact, mais leur air d'arrogance et d'insolence provoque souvent l'aversion et la répugnance des autres. Et c'est la raison pour laquelle les internautes chinois émettent souvent leur vive indignation et leur profond mécontentement à l'encontre des médias occidentaux. Au contraire, voyez ce que rapporte les médias chinois sur les choses qui se passent à l'extérieur, ce sont toujours des informations justes, exactes et positives. Après notre retour en Chine, moi et mon épouse Shi Yanhua, nous avons écris ensemble un livre intitulé « Notre carrière diplomatique en France ». Certains de nos amis français qui comprennent le chinois et qui ont lu le livre m'ont dit : Vous n'avez émis dans votre livre aucune critique à l'endroit de la France et vous avez parlé de beaucoup de vos beaux souvenirs en France ainsi que des belles choses d'elle. Si au contraire c'est un diplomate français qui écrit ses mémoires sur la Chine, il est fort possible qu'il ne fera pas de même.

Il existe pas mal de choses semblables de même que des choses dissemblables entre la culture chinoise et la culture occidentale. Déjà il y a plus de vingt siècles que les Chinois ont formulé leur idée sur la dissemblance pacifique. Tout le monde sait que notre monde est variée et diversifiée et n'importe pays peut posséder des cultures différentes. La diversité et la pluralité de la culture sont des réalités que personne au monde n'a le moyen de supprimer et d'exterminer et ce sont des choses dissemblables qu'on est obligé d'accepter pacifiquement. L'acceptation de la dissemblance et de la différence, l'inspiration réciproque d'expériences et de leçons et la coexistence pacifique et harmonieuse sont les meilleurs moyens de vivre en bonne intelligence.

La culture chinoise est la seule ancienne civilisation de notre monde qui n'a jamais été coupé ni n'a jamais connu une rupture. Pourquoi une telle longévité, une telle vitalité et un tel dynamisme ? La raison fondamentale réside dans la supériorité de la culture chinoise qui préconise l'esprit du temps en avançant avec l'époque et en tenant compte de la situation réelle du pays et du monde. La culture chinoise souhaite s'inspirer des points forts, de la supériorité et des avantages des autres cultures du monde, ce afin de lui permettre de s'enrichir et de se développer, c'est pourquoi elle est tout à fait ouverte et non pas fermée, de même qu'elle est tolérante et généreuse envers les autres et non pas exclusive et xénophobe à tout ce qui vient de l'extérieur. La culture chinoise fait partie de la culture orientale et avec l'émergence de l'Asie, ce sera peut-être au tour de la culture orientale et de la culture chinoise d'apporter une plus grande contribution au monde.

Dans le 20ème siècle, la plus grande contribution que la Chine pourra apporter au monde, ce ne sera peut-être pas la fabrication chinoise « Made in China », ce sera en vérité la culture chinoise !

par Wu JIanmin, directeur de l'Institut de Diplomatie.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Ce site est très pertinent et éducatif ! Vous m'avez appris un tas de belle chose a propos...
bonjour cest plate a lire dsl vraiment pour la personne qui la écrit HAHAAH
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un appel à exclure les antibiotiques de la chaîne alimentaire
La Chinoise He Kexin remporte une médaille d'or de la Coupe du Monde en France
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?