Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 12.08.2009 16h25
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise

Les chiffres clés de l'économie chinoise pour le mois de juillet ont ajouté de l'optimisme concernant le retour sur la voie de la récupération de la troisième plus grande économie mondiale dans le contexte de la récession, même si certains défis subsistent toujours.

Plus de changements positifs

L'investissement et la consommation, les deux moteurs principaux qui conduisent la croissance de la Chine ont augmenté, selon les statistiques publiées par le Bureau national des statistiques (NBS) mardi.

L'investissement urbain en actifs immobilisés a augmenté de 32,9% annuels dans les 7 premiers mois. Le volume de vente au détail, qui est la principale mesure de la consommation, a augmenté de 15,2% en juillet, après une croissance de 15% en juin.

D'autres signes de reprise dans les dépenses privées ont connu une croissance soutenue avec une tendance à la récupération, a déclaré dans un rapport par e-mail à l'agence Xinhua Peng Wensheng, analyste de Barclays Capital.

Bien que les exportations, qui sont devenues un autre fondement de la croissance rapide en Chine au cours des dernières années, aient connu une baisse sur un an le mois dernier, il y avait toutefois des signes d'amélioration.

Les chiffres du commerce extérieur chinois ont été meilleurs qu'ils n'en avaient l'air. Les exportations de juillet ont diminué de 23% par rapport à l'année dernière, mais elles ont augmenté de 10,4% par rapport à juin. Les importations ont diminue de 14,9% annuels le mois dernier, mais ont connu une augmentation mensuelle de 8,7%.

Selon l'Administration générale des douanes, le commerce extérieur du pays a augmenté depuis le mois de mars et la tendance à la reprise s'est mise en place.

Toutes ces données ont indiqué que l'économie de la Chine récupère et les mesures du gouvernement visant à relancer la demande intérieure et stabiliser le commerce extérieur ont porté leurs fruits, a dit Zhang Yansheng, chercheur de la Commission nationale du développement et des réformes (NDRC), le planificateur économique du pays.

Parmi les autres données statistiques publiées mardi, la production industrielle a augmenté de 10,8% par rapport au mois de juillet de l'année précédente, avec 10,7% de croissance en juin et 8,9% en mai. La production d'électricité, un important indicateur de l'activité industrielle, a augmenté de 4,8 % en juillet.

Peng a prévu une croissance économique nationale qui s'élèverait au-dessus de 8% au troisième trimestre cette année et 10% au quatrième trimestre.

Le cours politique reste inchangé

Malgré ces changements positifs dans l'économie de la Chine, des incertitudes subsistent concernant le monde du développement économique et certaines entreprises nationales et secteurs industriels sont confrontés à des difficultés, a dit Li Song, directeur adjoint de l'Académie de recherche macro-économique sous l'égide de la NDRC.

En conséquence, l'orientation de la politique macro-économique devrait rester inchangée, a déclaré Song.

L'économie de la Chine n'a augmenté que de 7,1% au cours du premier semestre de cette année, ce qui n'est pas comparable avec la croissance annuelle à deux chiffres au cours de la période 2003-2007 et les deux premiers trimestres de l'année dernière.

Le gouvernement a fixé un objectif annuel de croissance économique de 8% pour cette année, qui est considéré comme critique pour le développement de l'emploi.

La Chine a dévoilé un projet de stimulation économique de quatre trillions de yuans ($ 584,8 milliards) et a adopté une politique budgétaire et une politique monétaire modérément laxiste visant à élargir la demande intérieure, en espérant qu'une augmentation de l'investissement et de la consommation constituent une compensation pour des pertes subies dans le secteur des exportations.

Pour stimuler l'économie, les prêteurs ont injecté 7,73 milliards de yuans de nouveaux crédits dans l'économie au cours des sept premiers mois, a déclaré mardi la Banque populaire de Chine, la banque centrale du pays.

La montée en flèche des crédits, a toutefois suscité des préoccupations quant à une éventuelle inflation et les spéculations sur un changement dans la politique monétaire nationale.

Les économistes ont dissipé ces préoccupations, en affirmant que les prix à la consommation n'ont toujours pas connu de croissance et les nouveaux prêts bancaires ont baissé en juillet.

L'indice des prix à la consommation (IPC), la jauge principale de l'inflation, a baissé de 1,8% en juillet comparé à l'année précédente. L'indice des prix à la production (PPI), qui mesure l'inflation au niveau du commerce de gros, a connu une baisse annuelle de 8,2% le mois dernier.

Les nouveaux prêts en juillet ont baissé jusqu'à 355,9 milliards de yuans, soit moins d'un quart du total de juin s'élevant à 1,5 milliards de yuans.

Le Premier ministre Wen Jiabao a réaffirmé le week-end dernier que la Chine serait résolument fidèle à sa politique proactive fiscale et sa politique monétaire modérée pour faire face à des difficultés économiques et des défis, comme la baisse des exportations et la surcapacité industrielle.

La position de Wen fait écho à Zhu Zhixin, vice-ministre en charge de la NDRC, qui a souligné vendredi qu'il n'y aurait pas de changements dans la politique macro-économique chinoise car les marchés étrangers sont toujours plongés dans la dépression.

Il a averti que tout changement dans la politique macro-économique est de nature à perturber le processus de récupération, voire même faire compromettre les efforts accomplis et les réussites précédentes.

"Les efforts visant à maintenir la stabilité et le développement économique rapide est la priorité du pays dans la seconde moitié de l'année", a-t-il conclu.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?