Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Horizon
Mise à jour 09.04.2009 17h00
Le règlement en RMB dans les transactions commerciales transfrontalières fait d'une pierre trois coups

Le quotidien hongkongais « Wenhui Bao » vient de publier le 9 courant un commentaire dans lequel il est indiqué que dans la situation actuelle où le monde entier fait face à la crise financière internationale, le règlement en renminbi (RMB, monnaie chinoise) pourra faire d'une pierre trois coups : Primo, il permettra aux entreprises de réduire leur coût de revient, ce qui permettra de diminuer la pression due à la baisse du commerce extérieur chinois ; Secundo, Il sera favorable au renforcement de la position de Hong Kong en tant que centre financier international ; Tertio, ce sera le premier pas fait en avant quant à l'internationalisation du renminbi, qui du voisinage s'étendra petit à petit à la régionalisation et enfin à l'internationalisation. On peut dire que la feuille de route selon laquelle le renminbi deviendra une monnaie mondiale est discernable et perceptible.

Le commentaire indique que cinq villes de la partie continentale chinoise, à savoir Shanghai, Guangzhou, Shenzhen, Zhuhai et Dongguan, ont été désignées comme villes-pilotes qui ouvrent la voie et servent d'exemples dans cet essai expérimental. Par les cinq villes en question, Shanghai se trouve dans le Delta du Yangtsé, tandis que les quatre autres sont toutes dans le Delta du Zhujiang (Rivière des Perles). Les deltas en question sont tous les deux les plus importantes régions chinoises pour le commerce extérieur, alors que le rétrécissement soudain et brutal de la demande extérieure a entraîné la chute dans de fortes proportions des transactions commerciales transfrontalières. Dans ce contexte-là, l'application à titre d'essai de la méthode de règlement en RMB peut éviter le risque du taux de change, réduire le coût du change, améliorer les conditions commerciales et promouvoir le développement des relations économiques et commerciales entre les deltas du Yangtsé et du Zhujiang d'un côté et les pays et territoires voisins de l'autre côté.

Il analysé dans l'article que le règlement en RMB dans les transactions commerciales frontalières signifie en plus le début de l'internationalisation de cette monnaie. La crise financière internationale a créé une occasion favorisant la sortie du territoire du renminbi. La façon de faire des Etats-Unis en procédant au tirage excessif de billets de banque en dollar américain ayant pour but de diminuer leurs dettes et de rejeter la crise financière sur d'autres pays fait que le système financier international souhaite ardemment la participation dans le système monétaire international d'une monnaie appuyée et soutenue par une forte entité économique, et le renminbi qui a la confiance de tous et qui jouit d'un grand prestige est toute désigné pour assumer ce rôle. L'internationalisation du renminbi permettra de changer la situation déséquilibrée où la Chine était depuis longtemps « un grand pays commercial, mais un petit pays monétaire », d'affaiblir les effets défavorables sur la Chine de l'actuel système monétaire international, de renforcer la force d'influence et le droit à la parole de la Chine dans les activités économiques mondiales et d'élever ainsi le statut international de la Chine.

Le commentaire indique en conclusion que la stabilité de la circulation du renminbi à l'intérieur et à l'extérieur du pays nécessite une forte et puissante manœuvre de la part de l'intermédiaire financier. Comme le marché financier intérieur de la partie continentale chinoise est en développement et n'est pas encore perfectionné, c'est pourquoi le bon et meilleur choix c'est d'utiliser la supériorité systématique du marché financier hongkongais pour établir un centre F.O.B. (Franco à bord) du renminbi.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.