Flash :

Une expérience spatiale japonaise retardée par des débris orbitaux L'armée de l'air chinoise teste ses pilotes Chine : célébrations à l'occasion du Mois de l'Unité ethnique et de la Fête nationale au Tibet Togo/football : le ministère des Sports donne son quitus à l'ouverture d'un centre sport-études à Bassar Togo/football : Les juniors du Togo dimanche à Porto Novo pour affronter leurs homologues du Bénin Des chasseurs J-15 sur le porte-avions chinois "Liaoning" ? CICR : de plus en plus de déplacés et de blessés de guerre en RDC Un vice-PM chinois appelle à améliorer le travail concernant l'allocation de subsistance RDC: Le gouvernement s'engage à accroître la desserte en eau potable de 27% à 40% à l'horizon 2016 L'insertion socioprofessionnelle des sourds-muets est un véritable défi en Guinée Le brise-glace chinois Xuelong achève son expédition en Arctique La police chinoise se dote d'une adresse électronique pour recevoir des informations sur les suspects en fuite Côte d'Ivoire : les autorités préfectorales impliquées dans la lutte contre le travail des enfants Création à Rabat du Réseau des établissements d'enseignement vétérinaire de la Méditerranée La Chine peut jouer un rôle plus grand pour la sécurité alimentaire(FAO) La situation de sécurité publique reste difficile pour les habitants d'Afrique du Sud : enquête Le ministère chinois de la Défense nationale confirme la patrouille de navires de la marine dans les eaux des îles Diaoyu Togo/Afrique de l'ouest : Les étudiants en médecine évaluent les stratégies pour l'atteinte des OMD Un séisme de magnitude 6,0 secoue les îles Salomon Les ministres de la Défense de l'UE écartent la possibilité d'une intervention militaire en Syrie

Beijing  Ensoleillé  22℃~11℃  City Forecast
Français>>Economie

La Chine et l'UE vont discuter pour apaiser le conflit sur les cellules solaires

Mise à jour 28.09.2012 15h02

Beijing a déclaré que Bruxelles a accepté d'entamer un dialogue et de coopérer pour résoudre le problème de l'enquête antidumping, concernant une valeur de plusieurs milliards de Dollars US, frappant les fabricants de panneaux solaires chinois.

Mais Bruxelles a refusé de donner davantage de détails à ce sujet, a précisé Chong Quan, représentant adjoint de la Chine pour les négociations commerciales internationales, après trois heures d'entretiens intensifs avec de hauts responsables de la Commission européenne vendredi après-midi.

« Ils (Bruxelles) ont accepté (de discuter), et je les ai trouvés très francs et pragmatiques », a dit M. Chong au China Daily. « Je respecte mes partenaires de négociation ».

Mais lorsqu'on lui a demandé quel était le niveau des intentions de Bruxelles, M. Chong a dit : « Je ne sais pas ».

Bruxelles fait partie des trois étapes de la mission de M. Chong pour envoyer un message clair de Beijing, qui souhaite résoudre ce différend par la voie « de la consultation, du dialogue et de la coopération ».

Avant d'avoir eu des discussions avec Jean-Luc Demarty, directeur général de la Commission européenne pour le commerce, il était allé négocier en Allemagne puis s'était rendu en France pour des pourparlers.

Le porte-parole de l'UE pour le commerce, John Clancy, a pour sa part refusé de s'exprimer davantage au sujet de la discussion de trois heures. M. Clancy a seulement dit que la Commission Européenne a lancé une une enquête anti-dumping « ouverte » sur les exportations chinoises de panneaux solaires, comme elle est en droit de le faire en vertu des règles de l'OMC et de la législation de l'UE.

Il a dit que les apports « de toutes les parties prenantes » sont les bienvenus.

M. Clancy a également confirmé que l'UE et les responsables du commerce chinois ont également discuté des préparatifs pour le sommet UE-Chine qui aura lieu la semaine prochaine à Bruxelles.

M. Chong a quant à lui confirmé que le ministre chinois du Commerce Chen Deming fera partie de la délégation conduite par le Premier Ministre Wen Jiabao qui participera au sommet lors d'une visite d'une journée en Belgique.

MM. Wen et Chen devraient probablement exhorter Bruxelles à négocier. Selon M. Chong, les deux parties sont désireuses de résoudre ce différend par le dialogue et elles doivent toutes les deux doivent faire tous leurs efforts pour éviter une guerre commerciale.

Face à un ralentissement économique sévère et à l'ampleur de cette dispute, M. Chong a déclaré : « Nous serons tous les deux perdants si une guerre commerciale éclate et que la situation devient hors de contrôle ».

Jodie Roussell, Directrice des relations publiques pour Trina Solar Europe, a déclaré qu'aujourd'hui, le système de l'éco-énergie solaire est composé de sociétés venant du monde entier et qu'un projet solaire typique actuel est composé de biens d'équipement et de matières premières venant d'Allemagne, transformés en systèmes d'énergie solaire en Chine, et recourant à un prestataire de services logistiques Néerlandais pour les livrer aux développeurs de ce service en Italie.

« Si des droits de douane élevés sont perçus, comme ceux que l'on connaît aux États-Unis, l'industrie solaire mondiale risque de se voir porter un coup sérieux, et peut-être même d'être remise en cause dans les 10 à 15 ans qui viennent », a déclaré Mme Roussell. « Des dizaines de milliers d'emplois pourraient être perdus en Europe et dans le monde ».

M. Chong a dit avoir invité M. Demarty à se rendre à Beijing et discuter du différend de manière intensive, ce que M. Demarty a accepté. M. Chong a ajouté que les représentants de l'industrie des panneaux solaires chinoise sont désireux de discuter avec leurs homologues européens, tandis que leurs Gouvernements respectifs sont en cours de négociations.

M. Chong a également déclaré que l'UE devrait prendre en considération non seulement les exportations chinoises de panneaux solaires vers l'UE, mais aussi les plus de 200 000 emplois qu'ils créent pour son industrie d'installation de systèmes d'énergie photovoltaïque. L'UE exporte en effet des matières premières et des technologies d'une valeur de plusieurs dizaines de milliards de dollars vers la Chine, permettant de stimuler la croissance de l'industrie des panneaux solaires de l'UE et celle de la Chine.

« Nous espérons que l'UE pourra prononcer un jugement complet, objectif et équitable sur l'affaire, et résoudre les défis grâce à la coopération plutôt que par des mesures unilatérales de restriction du commerce », a dit M. Chong.

Selon M. Demarty, cité par des sources chinoises, l'UE a lancé son enquête sur la base de demandes d'entreprises européennes, mais qu'il ne saurait cependant préjuger des résultats de l'enquête.

Dans le communiqué de presse, M. Demarty déclaré que l'UE était prête à avoir des consultations et des discussions avec la Chine pour trouver des solutions à ce problème dans le cadre des règles de l'Organisation Mondiale du Commerce et des lois de l'UE.



News we recommend

La doyenne du monde a 127 ans La marine chinoise publie des photos de son essai de missiles   Le patron de Louis Vuitton veut devenir belge pour des raisons « d'investissement »
13,6% des femmes ont déjà été victimes de harcèlement sexuel dans le métro   Le vrai Dubaï : l'omniprésence des résidences luxueuses impressionne le monde Le buzz d'un groupe nord-coréen sur les réseaux sociaux chinois
Que sent le parfum de Lady Gaga ? Des photos de l'iPhone 5 à nouveau dévoilées Mise en service imminente: le porte-avions chinois ex-Varyag reçoit officiellement son numéro de coque 16

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales