Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 05.09.2012 08h10
La Chine s'efforce de promouvoir un club régional de l'énergie

La Chine a activement fait pression pour l'établissement d'une plate-forme semi-officielle multilatérale de coopération en matière d'énergie, et plus particulièrement avec ses voisins d'Asie centrale, a annoncé mardi un responsable de l'industrie.

Wei Xiaowei, responsable de l'Administration nationale de l'Energie, a indiqué qu'un "club de l'énergie" permettrait aux membres et observateurs de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) de développer leur coopération en matière d'énergie et de fournir une orientation aux entreprises.

M. Wei, qui a fait cette annonce lors de la 2e exposition Chine-Eurasie qui se tient actuellement à Urumqi (nord-ouest), a noté que le club de l'énergie soutiendrait la coopération énergétique tous azimuts.

Créée en 2001 à Shanghai, l'OCS regroupe actuellement la Chine, la Russie, le Kazakhstan, le Tadjikistan, le Kirghizistan et l'Ouzbékistan.

L'idée d'établir un club de l'énergie a été introduite pour la première fois en 2004, malgré les diverses opinions des membres de l'OCS, ont rappelé des responsables lors de l'exposition.

Ayzada Seitniyazova, spécialiste en chef du département des Relations économiques étrangères et de l'Investissement de la société SJSC Uzbekenergo, a indiqué que l'Ouzbékistan et la Chine avaient maintenu une coopération étroite dans le secteur de l'énergie, de nombreuses entreprises chinoises ayant travaillé sur des projets d'énergie propre en Ouzbékistan.

Olga Yudina, experte en chef du ministère russe de l'Energie, a affirmé qu'il y avait un grand espace pour la coopération en matière d'énergie entre la Russie et la Chine dans le cadre de l'OCS.


News we recommend

Les 10 plus célèbres en-cas de Pékin Paris et les Parisiens sous l'objectif d'un photographe français   En 2050, les étrangers seront-ils des travailleurs migrants en Chine ?
Mao et le mystérieux banquet d'Etat chinois   Une cérémonie de mariage chinois à l'ancienne Le J-10, chasseur chinois de troisieme génération
La soeur de la Joconde au Louvre Une bande dessinée pour témoigner de la croissance d'un enfant Les « morts » anormales des ponts en Chine

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?