Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 03.09.2012 08h40
La Chine demande à l'OMC d'arbitrer le différend sino-américain sur les droits compensateurs

La Chine a demandé à l'Organisation mondiale du Commerce de composer un jury pour arbitrer le différend des Etats-Unis autour des droits compensateurs contre les exportations chinoises afin de résoudre le plus tôt possible cette question, a annoncé le ministère chinois du Commerce.

Cette requête a été faite car la Chine a encore des préoccupations non résolues relatives à des consultations précédentes, a expliqué le porte-parole du ministère Shen Danyang dans un communiqué de presse publié sur le site Internet du ministère.

Le 25 mai, la Chine a formellement défié les droits compensateurs américains sur plus de 22 catégories de produits chinois, dont l'acier, les cellules photovoltaïques et le papier, pour une valeur totale de 7,29 milliards de dollars.

Les deux pays ont eu une consultation formelle le 18 juillet, qui n'a cependant pas répondu aux préoccupations de la partie chinoise.

La Chine a toujours respecté les règles de l'OMC et s'oppose fermement à l'abus de remèdes ou protectionnismes commerciaux, a indiqué M. Shen.

Le pays exercera ses devoirs en tant que membre de l'OMC et protégera les droits légitimes des entreprises chinoises, a-t-il ajouté.


News we recommend

Le grand et son petit Des photos inédites de Marilyn Monroe publiées par le magazine LIFE   Les robes courtes de la première dame de Corée du Nord soufflent un vent de mode dans son pays
Le passage du mur du son en images   Coca-Cola tombe en bas de la liste de satisfaction des boissons en Chine Emeutes en France : après Amiens, où ?
Kaka : retour à la case départ ? Le monde compterait 70 millions d'asexués Ne pas se marier avant 30 ans !


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?