Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.08.2012 15h23
Airbus et l'université Tsinghua vont faire de la recherche ensemble sur les carburants aviation alternatifs

Airbus va coopérer avec l'université Tsinghua de Beijing pour développer des combustibles alternatifs, notamment à base d'huiles usagées et de goémons, a appris le journaliste le 27 août auprès d'Airbus Chine.

Selon le contrat signé entre Airbus et l'université Tsinghua, les deux parties mèneront des recherches sur des carburants aviation alternatifs écologiques, y compris sur la sélection des matières premières des combustibles alternatifs, la création des industries concernées et la promotion du modèle commercial.

Le travail de recherche sera organisé par Airbus. L'université Tsinghua et quelques écoles européennes de première plan y participeront également. Le résultat des premières recherches sera dévoilé dès la seconde moitié de l'année 2012 selon le plan, a-t-on appris. A l'occasion, certains combustibles alternatifs seront choisis, comme l'huile usagée et les goémons. Selon le plan, les analyses sur la durabilité seront achevées au début 2013. Ensuite, les deux parties entameront les recherches sur la production à grande envergure et l'utilisation commerciale des combustibles alternatifs.

News we recommend

Le grand et son petit Des photos inédites de Marilyn Monroe publiées par le magazine LIFE   Les robes courtes de la première dame de Corée du Nord soufflent un vent de mode dans son pays
Le passage du mur du son en images   Coca-Cola tombe en bas de la liste de satisfaction des boissons en Chine Emeutes en France : après Amiens, où ?
Kaka : retour à la case départ ? Le monde compterait 70 millions d'asexués Ne pas se marier avant 30 ans !


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?