Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 24.07.2012 13h46
Chine : le marché de l'immobilier ne répond pas aux objectifs de contrôle en juin (rapport)

Le réchauffement du marché immobilier chinois en juin pourrait compromettre l'atterrissage en douceur de l'économie du pays, a-t-on appris d'un rapport semestriel publié lundi par l'Académie chinoise des sciences sociales (ACSS).

Les données officielles publiées mercredi dernier montrent qu'en juin, 25 des 70 villes majeures recensées ont vu les prix des logements neufs augmenter par rapport au mois précédent. Ce chiffre a dramatiquement bondi par rapport aux six villes ayant signalé une hausse en mai.

Bien que la performance du marché immobilier au cours du premier semestre de l'année 2012 soit restée en général dans l'objectif de contrôle du gouvernement, le "réchauffement" en juin a ajouté une complexité et des difficultés pour le deuxième semestre, indique le rapport sur le logement de l'ACSS, think tank de premier plan du pays.

Le rapport attribue le réchauffement de juin plutôt aux attentes en matière de politiques de contrôle et à la panique générale causée par le léger réajustement des macro-politiques en matière de contrôle de l'immobilier, qu'aux réajustements réels des politiques.

La Chine a renforcé son contrôle du secteur de l'immobilier depuis 2010, car les prix des logements ont augmenté en flèche bien au-delà de la portée des salaires moyens. Le gouvernement a restreint les achats de logements dans plusieurs villes, tout en imposant une augmentation de l'acompte et introduisant des taxes foncières.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 23 juillet
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam
Le « modèle libyen » va t-il se reproduire en Syrie ?