Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 23.07.2012 08h23
Les autorités chinoises de contrôle boursier envisagent de réduire les frais de transaction de 20%

Les autorités chinoises de contrôle boursier ont indiqué vendredi qu'elles envisageaient de réduire les frais de transaction des actions d'environ 20%, afin de promouvoir la confiance des investisseurs.

Le plan définitif sera rendu public d'ici septembre, indique un communiqué de la Commission de contrôle boursier de Chine (CCBC).

En juin et juillet, les autorités de contrôle ont déjà réduit plusieurs fois les coûts de transaction des actions A libellées en yuans et des contrats à terme.

Les réductions précédentes visaient à diminuer le fardeau des investisseurs et à promouvoir leur confiance. Afin de poursuivre en ce sens, la commission réduira de nouveau les frais de transaction, ajoute le communiqué.

L'indice composite de référence de la Bourse de Shanghai a chuté de 9,5% depuis mai, les inquiétudes sur le ralentissement de l'économie intérieure et la crise des dettes européennes atténuant la confiance des investisseurs.

La CCBC a également publié vendredi un projet de directive sur la lutte contre des délits d'initié dans les sociétés de gestion de fonds afin de solliciter l'avis du public.

En tant qu'investisseurs institutionnels majeurs des marchés de capitaux, les sociétés de gestion de fonds doivent s'en tenir à des investissements à long terme et de valeur, améliorer leurs capacités d'investissement et de recherche afin d'accroître la rentabilité et éviter les délits d'initié, indique le projet de directive.

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 23 juillet
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam
Le « modèle libyen » va t-il se reproduire en Syrie ?