Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.07.2012 11h28
De plus en plus de Chinois s'intéressent aux fermes britanniques

Au cours des deux dernières années, de plus en plus de Chinois de la partie continentale de Chine sont allés acheter des maisons en Grande-Bretagne. Depuis plus de 6 mois, de nombreux Chinois se tournent vers les fermes en Grande-Bretagne. Selon les agences intermédiaires des terres, il semble que les investisseurs chinois aient l'appétit aiguisé, en souhaitant acheter un grand nombre de fermes.

D'après le journal « Hua Shang Bao », pour James Prewett, directeur d'une agence intermédiaire des fermes au centre de l'Angleterre, ces dernières années, de nombreux Chinois sont venus en Grande-Bretagne, surtout autour de Londres pour regarder les fermes en vente. Parmi eux, certains ont déjà des biens immobiliers à Londres. « Selon mes expériences, sauf pour ceux qui aiment vraiment les fermes, la plupart des Chinois les ont achetés pour investir. » a indiqué le directeur.

Selon les données officielles de la Grande-Bretagne, pendant les 60 ans du règne de la reine d'Elizabeth II, le prix des fermes dans le pays a été multiplié par cent. Au deuxième trimestre de cette année, le prix des terres pour une ferme a augmenté de 3,7% par rapport à la même période sur l'année précédente. Pour le moment, le prix moyen des terres d'une ferme en Grande-Bretagne est de 6 295 livres sterlings l' hectare.

Les Chinois qui ont acheté des fermes au Royaume-Uni étaient peu nombreux pendant les 10 dernières années. Certains hongkongais ont acheté une fermes pour cultiver les légumes qui sont proposés aux supermarchés et restaurants chinois.

Ces 6 derniers mois, les terres qui intéressent les Chinois sont en général d'une grande superficie, dont les valeurs varient entre 1-2 millions de livres sterlings, selon une autre agence intermédiaire des fermes Knight Frank. A cause de la récession financière mondiale, le prix immobilier en Grande-Bretagne reste bas. Un grand nombre de Chinois préfèrent investir dans les terres, en raison d'une stabilité sociale en Grande-Bretagne, le prix des terres sont en hausse. Le risque dans l'investissement des terres est relativement faible.

Certaines agences intermédiaires britanniques sont convaincues que dans les deux ans à venir, un grand nombre de Chinois vont se ruer dans leur pays pour acheter des terres.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les Nouvelles principales du 16 juillet
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire