Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.07.2012 15h10
Le nouvel iPad n'aura pas une bonne publicité» sur le continent

Apple Inc a annoncé qu'elle présentera le nouveau modèle de son iPad le 20 Juillet, mais le lancement pourrait être accueilli avec indifférence sur le marché chinois, qui a été contraint d'attendre la nouvelle tablette qui est présente un peu partout dans le monde il y a déjà plusieurs mois.

La société américaine a lancé son nouvel iPad aux Etats-Unis le 8 Mars, mais les clients du continent ont dû attendre plus de 130 jours pour pouvoir profiter du nouveau modèle de la tablette populaire.

Le site du Centre de Certification pour le matériel de télécommunications chinois à indiqué que la licence de l'iPad a été publiée le 1er juin.

Mais bien que le nouveau dispositif soit approuvé par les autorités chinoises, la société n'a pas lancé le produit en Chine en raison d’une plainte déposée par une entreprise locale.

Apple vend déjà l'appareil dans plus de 50 pays et régions, y compris les Etats-Unis, le Japon, Le Brunei et la Croatie. Mais le dernier iPad n'a pas encore été légalement vendu dans les magasins de la partie continentale de Chine, qui est le plus grand marché pour les produits Apple après les Etats-Unis .

La Chine a contribué à 7,9 milliards de dollars, soit environ 20% du chiffre d'affaires d'Apple, au cours du deuxième trimestre fiscal de 2012.

L'annonce d'Apple pour son lancement eu lieu quelques jours après que la compagnie ait conclu un accord avec la société de technologie chinoise Proview sur la marque iPad.

La semaine dernière, la haute Cour populaire du Guangdong a demandé à Apple de payer 60 millions de dollars pour régler le litige avec Proview pour l'utilisation de la marque iPad sur le continent chinois. Avant le règlement, certains gouvernements locaux avaient confisqué des iPads auprès des distributeurs et des revendeurs d’Apple en raison du conflit de la marque.

Dans les 130 jours, depuis que le nouvel iPad a été lancé aux Etats-Unis, mais pas officiellement disponible sur le continent, les concessionnaires du marché gris ont déménagé dans sur le marché avec iPads introduits dans la partie continentale de Chine de Hong Kong. Toutefois, par rapport aux produits précédents d'Apple, l'iPad et l’iPad2, le dernier modèle ne fonctionne pas très bien bien, ont indiqué des vendeurs de Zhongguancun, le plus grand marché de produits électroniques de Beijing.

"Le prix (du nouvel iPad) qui valait au départ 3800 yuans a chuté à environ 3300 yuans (523 $) au cours des derniers mois, mais la réaction des clients n'est pas encore aussi passionnée qu'elle pouvait l’être pour les précédents", a déclaré Li Hai, un fournisseur d'Apple à Zhongguancun.

L'iPad officiel présenté le 20 Juillet coûtera 3688 yuans

Li a expliqué que les clients se plaignent que le nouveau produit est plus lourd que l'iPad2 et il manque toutes les améliorations majeures par rapport à l'ancienne version.

Zhou Xinghai, un employé de 28 ans d’une société de financement, a déclaré que le prix plus élevé de la version officielle fait l'achat sur le marché gris une meilleure option.

"le prix de 3688 yuans pour le produit officiel n'est pas trop intéressant pour moi», a déclaré Zhou. "Si j'achète un iPad qui vient de Hong Kong et que je puisse obtenir toutes les garanties, pourquoi s'embêter à payer un supplément?"

Intérieur la firme de recherche Analysys International a déclaré l'an dernier d'Apple a vendu au moins 3 millions d'iPads en Chine, ce qui représentait environ 80% de la part du marché chinois.

Apple a déclaré que le nouvel iPad sera disponible à travers sa boutique en ligne, sélectionnés chez les Revendeurs Agréés Apple et sur réservation à partir de magasins Apple en Chine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire