Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.07.2012 08h05
Chine : la croissance du PIB pourrait tomber en dessous des 8% au deuxième trimestre

Selon certains analystes, les données qui seront prochainement publiées devraient montrer que la croissance économique chinoise est tombée en dessous des 8% au deuxième trimestre de cette année en raison de la morosité des marchés chinois et étrangers.

D'après Lu Zhengwei, économiste en chef d'Industrial Bank, la croissance du produit intérieur brut (PIB) devrait chuter à 7,8% au deuxième trimestre, tandis que la production industrielle devrait augmenter d'environ 9,8%.

Le Bureau d'Etat des Statistiques devrait publier vendredi les principaux indicateurs économiques mensuels et trimestriels, dont le PIB, la production industrielle, l'investissement en actifs fixes et les ventes au détail.

Ces indicateurs sont susceptibles de chuter davantage, comme l'indique la baisse de l'indice des directeurs d'achat, qui mesure l'activité du secteur manufacturier, a déclaré Wang Tianlong, chercheur au Centre chinois pour les échanges économiques internationaux.

Selon les résultats de l'étude officielle publiés plus tôt ce mois-ci, la croissance de l'IDA a reculé à 50,2% en juin, son plus bas niveau depuis sept mois.

La baisse des taux d'intérêt de référence effectuée par la banque centrale à deux reprises en un mois a également suggéré que les données sont moins bonnes que prévu, a estimé M. Wang, ajoutant que les chances pour que la croissance du PIB tombe en dessous des 8% sont élevées.

La croissance du PIB de la deuxième économie mondiale a ralenti à 8,1% au premier trimestre, son plus bas niveau depuis presque trois ans, freinée par les efforts entrepris pour contrôler l'inflation et la morosité du marché mondial.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire