Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 10.07.2012 08h41
La Chine et l'UE partagent des intérêts stratégiques communs (COMMENTAIRE)

Avec l'ouverture à Beijing de la troisième édition du Dialogue stratégique Chine-UE, la Chine et l'Union européenne (UE) franchissent une nouvelle étape dans le développement de leur partenariat stratégique global.

Au cours des discussions, les hauts responsables chinois et européens travailleront sur une série de questions internationales présentant un intérêt stratégique commun pour les deux pays.

Depuis la création de ce sommet bilatéral annuel en 1998, les relations Chine-UE ont accompli des progrès remarquables, dans un contexte de mutations mondiales rapides.

La Chine s'est révèlée un partenaire fiable pour l'UE, surtout depuis le début de la crise financière mondiale en 2008. D'importantes commandes et de nombreux contrats d'investissements en provenance de Chine ont apporté aux entreprises européennes, confrontées à une forte baisse de la demande, les débouchés économiques dont elles avaient besoin.

En ce qui concerne la crise de la dette dans la zone euro, qui reste la principale source de préoccupation des membres de l'UE, la Chine a offert dans la limite de ses possibilités toutes sortes d'aides à l'Europe, et a promis d'apporter un soutien continu aux efforts de l'UE pour relancer l'économie et renouer avec une croissance stable.

Dans le cadre des efforts visant à renflouer les réserves financières mondiales, la Chine a également annoncé en juin une contribution de 43 milliards de dollars à la recapitalisation du Fonds monétaire international (FMI).

Ces gestes montrent clairement que la Chine estime qu'une Europe unie, stable et prospère profitera au monde entier, y compris à la Chine.

Afin de consolider leurs liens stratégiques, la Chine et l'UE devraient profiter du mécanisme de Dialogue stratégique pour progresser dans des domaines tels que la suppression de l'embargo imposé à la Chine par l'UE sur les armes, ou la reconnaissance du statut d'économie de marché de la Chine.

En outre, les deux parties devraient également travailler à améliorer leur coordination sur d'autres grands dossiers internationaux.

Par Wang Haiqing

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire