Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.06.2012 13h32
Lafite : Chute des prix du grand cru français, du jamais vu en Chine

Selon les dernières données, le symbole des vins de Bordeaux, Lafite, connaît actuellement une grande chute des prix. Un fait rare et même sur le marché chinois où ce vin est le plus apprécié, s'est produite la première grande baisse des prix depuis 8 ans.

Selon les experts, cette énorme bulle dans le marché du vin, la chute du prix de Lafite indique un retour à la raison sur le marché. Pour de nombreux collectionneurs de vin, peut-être une belle opportunité se présente.

Au cours des dix dernières années, le prix de Lafite a connu une augmentation rapide et continu, en atteignant 30% chaque année. Cependant, cette hausse folle s'est arrêtée dans la seconde moitié de l'année. Selon les données de Liv-Ex, de juin 2011 à aujourd'hui, l'indice du vin de haut rang qui reflète le prix des premiers grand crus classés de Bordeaux a déjà chuté de 25%.

Selon le système du prix du vin de Shanghai, le 8 mai, le prix d'un Lafite millésimé 2008 qui était de 15 500 yuans ne vaut plus que 7 230 yuans, soit une baisse de 53,4%. Même chose pour le Margaux 2004 qui de 4900 est passé à 2 850 yuans.

Pour les professionnels, les raisons de la chute du prix des vins de haut rang, avec Lafite en tête, réside dans plusieurs facteurs.

D'abord, il y a eu un effet de la crise financière mondiale. Selon Xiao Zhuqing, expert en collection de vin, la mauvaise situation économique a affaibli dans une certaine mesure l'enthousiasme des consommateurs. Beaucoup n'osent pas consommer, donc la demande et le prix ont baissé.

Ensuite, c'est la vente en grande quantité des opportunistes. Selon Xiao, les vins comme Lafite avaient un prix irraisonnable. Le stock des spéculateurs a produit de grandes bulles. Maintenant, que la pleine saison est passée, ces derniers qui se trouvent dans une situation financière difficile vont sans doute choisir de vendre.

Pourtant, du point de vue du long terme, le potentiel du marché chinois pour le vin reste très important. Actuellement, le Lafite 2011, dont le prix a connu une incroyable baisse, est toujours considéré comme une nouvelle opportunité d'investissement.

Selon Xiao, la chute du prix des vins de haut rang constitue une bonne opportunité pour les véritables collecteurs de vin. Selon ses analyses, l'économie a des variations et une récession permanente est impossible, bien que la la capacité de production du vin soit limitée. Même si part la suite, l'économie reprenait de la vigueur, la production du vin ne pourrait pas augmenter à court terme. C'est la raison pour laquelle la valeur d'investissement reste au point de vue du long terme.

« C'est surtout en Chine, que le marché du vin devrait connaître une prospérité dans l'avenir. En tant qu'une méthode d'investissement, la collection du vin, dont la valeur dépend du temps, reste un bon choix pour investir, a fait remarquer Xiao Zhuqing.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent