Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.06.2012 13h28
Le ministre chinois du Commerce rencontre ses homologues sur les liens commerciaux

Le ministre chinois du Commerce Chen Deming a discuté des questions commerciales bilatérales avec ses homologues de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) en marge de la réunion des ministres du Commerce du groupe qui se déroule du 4 au 5 juin à Kazan, dans le centre de la Russie.

Lors de son entretien avec le ministre russe du Développement économique Andreï Belousov, M. Chen a indiqué que la Chine et la Russie n'avaient cessé de promouvoir leur partenariat de coordination stratégique au cours de ces dernières années.

Les deux pays, dont les économies sont très complémentaires, ont connu une large coopération dans divers domaines et il y a encore de la place pour le développement ultérieur, a noté M. Chen.

Partageant des intérêts communs dans de nombreux mécanismes multilatéraux, la Chine et la Russie ont maintenu une coordination étroite au sein de l'APEC, de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), du bloc BRICS et d'autres organisations, a-t-il dit.

La Chine est prête à renforcer sa coordination et les échanges avec la Russie dans les mécanismes bilatéraux et multilatéraux, afin de dynamiser davantage le développement économique des deux pays et du monde, a fait remarquer M. Chen.

Pour sa part, M. Belousov a déclaré que les relations entre la Russie et la Chine progressaient bien et que la Russie souhaitait élargir et approfondir la coopération avec la Chine dans divers domaines.

Selon lui, la Russie, en tant qu'hôte, espère que la réunion de l'APEC facilitera la libéralisation du commerce des biens et services environnementaux (BSE).

M. Belousov a déclaré que la Russie voudrait étudier les préoccupations de la Chine, un membre important de l'APEC.


Lors de sa rencontre avec le ministre australien du Commerce et de la Compétitivité Craig Emerson, M. Chen a déclaré espérer que les négociations sur l'accord de libre-échange Chine-Australie pourraient aboutir à un résultat équilibré.

M. Emerson a affirmé que l'Australie considérait la Chine comme un important partenaire commercial et attachait une grande importance aux négociations sur l'accord de libre-échange.

L'Australie va pousser pour qu'un consensus soit atteint dès que possible entre les deux parties, a-t-il ajouté.

Lors de son entretien avec le représentant commercial américain, Ron Kirk, M. Chen a indiqué que tous les 21 membres de l'APEC devraient promouvoir activement la libéralisation des EGS afin d'obtenir des progrès tangibles lors du sommet de l'APEC en septembre.

La Chine soutient la libéralisation des EGS en principe, a-t-il souligné.

Beijing souhaite que les membres de l'APEC tiennent compte de leurs différents niveaux de développement et mènent des consultations adéquates, afin de parvenir à une triple victoire de l'environnement, du développement et du commerce, a encore dit le ministre chinois.

En outre, M. Chen a également eu des entretiens brefs avec le ministre canadien du Commerce international Ed Fast, le ministre singapourien du Commerce et de l'Industrie (MTI) Lim Hng Kiang, le ministre japonais de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie Yukio Edano et le ministre sud-coréen du Commerce Bark Tae Ho.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?