Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 05.06.2012 08h39
Les prêteurs chinois reçoivent l'ordre d'examiner leurs créances douteuses

La Commission de régulation bancaire de Chine (CRBC) a demandé aux principaux prêteurs d'Etat d'examiner la qualité de leurs prêts afin d'éviter la détérioration des créances douteuses, alors que l'économie connaît un ralentissement, a rapporté lundi le site d'information China Business News basé à Shanghai, citant une source anonyme proche des autorités de régulation bancaire.

La CRBC a exigé des cinq plus grandes banques d'Etat qu'elles examinent l'authenticité et l'exactitude de la classification de l'ensemble de leurs prêts à compter de fin 2011.

Les résultats de cette auto-évaluation des banques ont été soumis aux régulateurs fin mai, selon l'article.

"La démarche visait à exposer les risques de crédit et reflétait l'inquiétude des régulateurs concernant la qualité des prêts", explique la source.

Le ratio des prêts non productifs (PNP) des prêteurs chinois a continué de baisser, atteignant 0,94% fin mars, mais la valeur des PNP a augmenté à 438,2 milliards de yuans (69,2 milliards de dollars), en hausse de 10 milliards de yuans par rapport à la fin de 2011, selon les statistiques de la CRBC.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?