Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.06.2012 09h19
Pour les fabricants de produits de luxe le petit peut être beau aussi

Les produits pour enfants pourraient être le prochain pôle de croissance des marques internationales de luxe en Chine, et les petits pourraient être un marché plus lucratif encore que leurs parents, qui sont prêts à dépenser leur argent dans des produits de prestige destinés à leur progéniture.

Selon un rapport publié par Albatross Global Solutions, un cabinet de conseil situé à Hong Kong, spécialisé dans l'industrie du luxe, 60 % des 900 répondants au sondage ont déclaré avoir dépensé l'année dernière plus de 3 000 Yuans (474 Dollars US) par mois en produits de luxe pour leurs enfants.

Le pourcentage de personnes ayant dépensé ce montant n'était que de 40 % lors des années précédentes. Selon Frost & Sullivan, une société de conseil de marché américaine, les dépenses annuelles des ménages en produits destiné à l'enfant dans la Chine urbaine devraient atteindre 1 256 Dollars US d'ici la fin de l'année 2013.

S'agissant de la consommation de produits de luxe, la Chine est déjà le deuxième plus grand pays du monde après le Japon. Selon les analystes du secteur, les consommateurs chinois de produits de luxe sont plus jeunes que leurs homologues étrangers, et sont également susceptibles d'avoir des enfants plus jeunes.

Par produits de luxe destinés aux enfants (jusqu'à 14 ans), on entend principalement des vêtements et des jouets.

Les bénéfices sur ces produits sont plus élevés que pour ceux destinés aux adultes, parce que nécessitant moins de matériaux, tandis que les prix ne sont pas beaucoup plus faibles, a déclaré Yang Qingshan, chercheur invité en produits et services de luxe à l'Université de Commerce et d'Economie Internationales à Beijing.

« Il est impératif que les fabricants de produits de luxe étendent leurs activités dans les produits pour enfants. C'est un marché énorme, mais les coûts sont moins élevés », a déclaré Yang.

Une belle niche

En raison de profits élevés, les produits pour enfants seront un marché de niche lucratif pour les fabricants de luxe, selon les experts.

Certaines marques de luxe internationales essaient de combler leur retard sur le marché des enfants en Chine.

« Les lignes (de produits) vont être un pôle de croissance en Chine », a dit Patrizio di Marco, président et PDG de Gucci, au China Daily en avril.

Selon lui, Gucci va ouvrir de nouveaux magasins de produits pour enfants sur le continent chinois. La société en possède déjà un à Hong Kong.

Gucci est arrivé sur le marché mondial des vêtements pour enfants en 2010, et depuis lors vend ses produits dans sept magasins phares situés sur le Continent.

Première marque de luxe à proposer des produits pour enfants dans les années 1960, Baby Dior a ouvert un magasin à Shanghai en 2010, sa seule boutique de ce genre en dehors de Paris.

Les grands noms du luxe ont un avantage sur le marché des enfants, parce que les consommateurs chinois préfèrent choisir des marques qu'ils connaissent pour leurs enfants.

Selon le rapport d'Albatross, Gucci Kids, Burberry Children, Baby Dior et Armani Junior sont toutes très populaires en Chine.

Il est naturel pour les parents chinois de « transférer leurs préférences en matière de produits de luxe vers leurs enfants », selon le Centre Chinois de Recherche pour l'Industrie des Enfants.

La sécurité est également un gros problème.

« Je fais confiance aux marques de luxe parce qu'elles sont de meilleure qualité, et qu'elles sont sûres pour les enfants », a déclaré Zhang Fan, une mère de 30 ans dont le fils a 8 mois.

Mme Zhang, employée de bureau à Beijing, dit qu'elle a dépensé des milliers de Yuans pour certains vêtements et chaussures de luxe pour son fils.

Une marge de croissance

Toutefois, les produits pour enfants ne représentent encore qu'une très faible part du marché du luxe. Ce segment est tout juste en train de décoller, comparativement aux siècles d'histoire de l'industrie du luxe en général.

Les résultats financiers de Burberry montrent que les produits pour enfants ont contribué pour seulement de 4 % du chiffre d'affaires de la marque lors de la période de 12 mois qui s'est terminée en mars, le plus petit pourcentage de toutes ses lignes de produits.

Mais les recettes provenant des produits pour enfants ont cependant augmenté de 287 % de 2006 à cette année, selon les résultats de Burberry.

« Dans le passé, les fabricants ne se souciaient pas des activités liées aux enfants et la plupart d'entre eux ne faisaient que disposer quelques produits pour enfants sur des étagères dans leurs magasins normaux », a déclaré Yang.

La situation va changer, parce que les fabricants de produits de luxe vont devoir trouver un nouveau pôle de croissance dans un contexte de ralentissement de l'expansion du marché du luxe en Chine, a dit M. Yang.

« Les produits pour enfants seront leur choix, et je m'attends à voir davantage de magasins spécialisés pour les produits de luxe pour enfants en Chine », a dit M. Yang.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »