Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.05.2012 15h55
Nouvelle guerre des prix entre les détaillants sur Internet
"Qualité, prix compétitifs et une livraison express" est le slogan du site 360buy.com sur un panneau publicitaire à Shanghai. Les sites chinois d'e-commerce ont lancé une nouvelle guerre des prix selon des informations parues dans les médias qui peuvent pousser certaines de ces entreprises au bord de la faillite. [Photo / China Daily]

Une nouvelle guerre des prix a éclaté et l'argent abonde sur les sites e-commerce, bénéficiant de financement frais de sociétés privés, qui veulent obtenir leur part dans l'explosion des achats en ligne.
Sur 51buy.com, ou Yixun, des annonces flash sur la page d'accueil pour tenter les consommateurs en leur offrant pour 99 yuans (15,70 dollars) des téléphones cellulaires et 50% de réduction sur d'autres petits appareils.

Récemment, jusqu'à 500 millions de yuans ont été injectés dans le site Web, à la suite d'un nouvel investissement du géant de l'Internet Tencent Holdings Ltd, selon Bu Guangqi, directeur général de Yixun. Après l'opération, Tencent est devenu l'acteur majoritaire de la compagnie.

Les clients de Yixun se trouvent principalement dans les régions de la Chine orientale, mais le site cherche maintenant à se postionner dans le nord du pays pour la deuxième moitié de 2012, a déclaré Hong Mingci, responsable de la stratégie de l'entreprise.

«La logistique et des stocks suffisants devraient aller de pair avec des promotions appropriées. Nous observons actuellement une intégration des ressources pour nous donner l'avantage dans le marché hautement concurrentiel du nord de la Chine," a-t-il déclaré en marge du Forum 2012 du développement du commerce électronique à Shenzhen.

De même, le site e-commerce de Suning Appliance Co, le plus grand détaillant chinois d'appareils électro-ménagers, a lancé ses propres réductions, s'étendant sur une large gamme d'offres à partir d'ordinateurs et allant des climatiseurs à la literie.

En avril, Suning a battu le terrain pour son plus grand siège de commerce électronique. L'investissement initial s'élève à 1 milliard de yuans et le site est prévue pour entrer en service en 2014.

L'installation, couvrant une superficie de 200.000 mètres carrés à Nanjing, vendra des nécessités quotidiennes, des horloges, des instruments de musique et d'autres biens, en plus d'appareils électro-ménagers, selon le président Zhang Jindong.

Pour accompagner ce développement rapide, Suning prévoit d'ajouter cinq marchés principaux et centres de vente. La société a déclaré qu'elle visait à développer les ventes en ligne de 50% par an au cours des dix prochaines années.

"Notre objectif pour 2012 pour les ventes en ligne est de 30 milliards de yuans," a annoncé Zhang. «Bien que nous prévoyons d'ajouter des canaux de vente traditionnels, nous portons une grande attention sur notre activité en ligne. Nous pensons que les deux peuvent se développer en collaboration."

La rumeur de l'offre publique initiale de 360buy.com, ou Jingdong Mall, peut-être une raison pour intensifier la concurrence. Bien que la société en avril ait minimisé la spéculation qu'elle était proche de l'application d'obtenir bientôt une liste aux Etats-Unis, elle a connu une croissance robuste au cours des derniers mois.
Jingdong prétend être le plus grand détaillant en ligne de produits 3C du business to customer (B2C) sur le marché en Chine. 3C représente l'informatique, la communication et l'électronique grand public.

Le site s'est accaparé plus de 37% du marché B2C en Chine au premier trimestre de 2012, a déclaré le vice-président Zhang Shouchuan. Cela a presque doublé le chiffre du troisième trimestre de l'année dernière, quand Jingdong ne représentaient que 18,6%, selon les données compilées par iResearch,.

Malgré les généreux rabais offerts par les commerçants, les acheteurs en ligne ont constaté qu'ils reçoivent ainsi des services à prix réduits.

"Ils avaientl'habitude d'être rapide et ponctuel", s'est plaint un client régulier de Yixun, qui se fait appeller Xu.

Xu a été attiré par la promotion anniversaire du site du 15 au 20 mai et a passé commande d'un ordinateur de 4000 yuans. Le prix était environ 5% moins cher que son concurrent local Jingdong, a-t-il dit à China Daily.

Toutefois, les marchandises prévues n'ont pas été livrées à temps, il en a demandé la cause : "la pression d'une logistique en raison d'une forte demande", citant le service clientèle, le forçant à attendre avec impatience. "Et ils agissent très lentement," a ajouté Xu.

Le gain des ventes en ligne au premier trimestre de 2012 a facilement battu les chiffres de l'année dernière pour atteindre 218 billions de yuans, avec une comptaiblité des ventes du business-to-costumer de 37,4%, selon Analysys International, un cabinet de conseil sur les études Internet.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »