Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.05.2012 08h37
La Chine encourage la coopération et le dialogue entre l'AIEA et l'Iran

La Chine encourage le dialogue et la coopération entre l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et l'Iran, afin de répondre aux inquiétudes internationales concernant la question du nucléaire de l'Iran, a indiqué lundi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Le porte-parole Liu Weimin a fait ces remarques lors d'une conférence de presse, en commentant le dernier rapport de l'AIEA sur la question nucléaire iranienne.

Selon ce rapport publié vendredi, les inspecteurs de l'AIEA ont découvert des traces d'uranium enrichi à 27% dans une usine d'enrichissement de Fordow en Iran, et des images satellite montrent des "activités extensives" sur le site militaire de Parchin, au sud-est de Téhéran.

Le chef de l'Organisation de l'énergie atomique d'Iran, Fereidoon Abbasi, a riposté qu'il n'y avait aucune raison que son pays arrête la production d'uranium enrichi à 20%.

En réponse aux déclarations contradictoires de l'Iran, Liu a déclaré que la Chine espérait que l'ensemble des parties concernées fassent preuve de plus de flexibilité, répondent aux inquiétudes mutuelles, et cherchent une solution appropriée à cette question via le dialogue afin de restaurer la confiance internationale dans la nature pacifique du programme nucléaire de l'Iran, a poursuivi le porte-parole.

Le prochain tour de dialogues entre l'Iran et les six puissances mondiales (les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France, la Russie, la Chine, plus l'Allemagne) auront lieu les 18, 19 juin à Moscou.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »