Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 23.05.2012 08h29
La Chine autorisera les investissements privés dans davantage de secteurs

La Chine publiera des directives spécifiques pour encourager les investissements privés dans davantage d'industries, alors que le pays a déjà ouvert la voie aux capitaux privés dans les secteurs des chemins de fer et de la santé, a annoncé mardi un responsable économique.

L'ébauche des règlements détaillés pour les investissements privés dans les secteurs étroitement contrôlés par l'Etat et les secteurs monopolisés, tels que l'électricité, le pétrole et le gaz naturel, est en cours, a indiqué un responsable de la Commission nationale pour le développement et la réforme (CNDR), le plus haut organe de planification économique du pays.

En outre, les départements gouvernementaux chargés des logements et de la construction, des ressources en eau, du marché boursier et des actifs d'Etat sont en train de rédiger des règlements visant à renforcer les investissements privés dans leurs secteurs, a noté ce responsable sous couvert de l'anonymat.

La CNDR publiera également une série de règlements en mai ou en juin pour un meilleur contrôle et une analyse plus efficace des investissements privés et pour le renforcement des services d'ingénieurs-conseils à destination de ces investissements, a-t-il ajouté.

Ces décisions interviennent après la publication depuis le mois dernier de directives par les ministères chinois du Transport, des Chemins de fer et de la Santé permettant au capital privé de développer ces secteurs.

Le Conseil des Affaires d'Etat, cabinet chinois, a indiqué en février qu'encourager les investissements privés dans les secteurs auparavant contrôlés par l'Etat devait être une priorité. Ces secteurs comprennent notamment les chemins de fer, l'administration municipale, les finances, l'énergie, les télécommunications, l'éducation et la santé.

Les règlements détaillés concernant les investissements privés doivent être publiés durant le premier semestre de cette année, a déclaré le Conseil des Affaires d'Etat.

Les investissements privés ont représenté 61,9% des investissements en capital fixe en Chine au cours du premier trimestre, en hausse de 4,6 points de pourcentage en glissement annuel.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »