Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.05.2012 11h28
Le vice-président kenyan souhaite booster le commerce avec les USA et la Chine

Le vice-président kenyan Kalonzo Musyoka a quitté le pays jeudi pour une visite officielle aux Etats-Unis et en Chine, où il tentera de booster le commerce bilatéral avec les deux pays.

Un communiqué du bureau du vice-président a déclaré qu'une fois aux Etats-Unis, M. Musyoka rencontrera les officiels des Etats-Unis et de la Banque mondiale.

Il rencontrera également des membres du Sénat américain pour discuter des investissements américains au Kenya et dans la région est-africaine, ainsi que des questions de conflit dans la région et dans la Corne de l'Afrique.

Il prendra également du temps pour souligner aux Kenyans vivant à l'étranger l'importance d'augmenter l'argent envoyé au pays, qui dépasse actuellement un milliard de dollars par an.

Le vice-président a également été invité avec le Premier ministre zimbabwéen, Morgan Tsvangirai, comme invités spéciaux au Salon international des services de Beijing, qui valorise le tourisme international et le secteur des services.

"Il rencontrera également les leaders du Parti communiste chinois et les officiels du gouvernement", a ajouté le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »