Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.05.2012 08h27
Les bénéfices des entreprises publiques chinoises en baisse de 8,6% durant la période de janvier-avril

Les bénéfices des entreprises publiques chinoises (SOEs)ont chuté de 8,6% en glissement annuel à 669,01 milliards de yuans (106 milliards de dollars) au cours des quatre premiers mois de l'année, a-t-on appris des derniers chiffres du ministère chinois des Finances.

Sur une base mensuelle, les bénéfices des SOEs ont baissé de 0,5% en avril, a annoncé jeudi le ministère dans un communiqué publié sur son site Internet.

Les industries du tabac, de l'automobile, du commerce et des télécommunications ont connu une grande croissance de leurs bénéfices, alors que les industries du transport, des produits chimiques, des matériaux de construction et des métaux non ferreux ont annoncé un net recul de leurs bénéfices.

Les bénéfices des SOEs administrées par le gouvernement central ont enregistré une chute de 6,2% sur un an à 474,08 milliards de yuans pendant la période de janvier-avril, tandis que les bénéfices des SOEs administrées par les gouvernements locaux ont vu une baisse de 13,9% de leurs profits à 194,93 milliards de yuans.

Au cours des quatre premiers mois, les revenus des SOEs chinoises ont augmenté de 12,4% en glissement annuel à 12 720 milliards de yuans.

Elles ont versé 1 240 milliards de yuan d'impôts lors de cette période, soit une hausse de 16,9% sur un an.

Le taux de marge des ventes nettes des SOEs s'est élevé à 3,8% durant les quatre premier mois de 2012, soit une baisse de 1,1 point de pourcentage par rapport à l'année précédente, tandis que le taux de rendement des capitaux propres était de 1,9%, soit une chute de 0,5 point de pourcentage en glissement annuel.

Le rapport du ministère n'inclut pas les SOEs du secteur financier.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE