Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.05.2012 11h10
Le CIC à la recherche d'investissements européens

La crise de la dette en cours en Europe pourrait avoir dissuadé le fonds souverain chinois d'investir dans des obligations d'Etat du vieux continent, mais pourrait y chercher d'autres projets à fort rendement.

China Investment Corp, le fonds souverrain chinois avec environ 410 billions de dollars d'actifs, a adopté une approche prudente vis-à-vis de l'Europe depuis que la crise de la dette a éclaté il ya trois ans.

"Bien que nous ne voulons pas d'acheter d'obligations du gouvernement, nous sommes toujours à la recherche d'opportunités d'investissement en Europe," a déclaré Gao Xiqing, le président du CIC, lors d'un forum à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Maintenant, cela est un gros risque pour la Chine, qui détient les plus grandes réserves mondiales de change, d'augmenter son stock d'obligations d'Etat européennes, pendant que l'Espagne pourrait devenir un autre point chaud de la crise de la dette et la situation pourrait continuer à se détériorer, a estimé Wang Tianlong, un économiste du Centre chinois pour les échanges économiques internationaux, un groupe de réflexion gouvernemental.

La crise de la dette souveraine européenne pourrait s'étendre dans son système bancaire et influencer davantage le marché financier mondial, qui est susceptible de conduire à long terme à une récession économique mondiale, selon un rapport de groupe de réflexion.

"Une façon plus efficace et plus sûr d'utiliser une grande quantité de réserves de change est d'investir dans des projets de construction d'infrastructures en Europe, notamment les routes et les chemins de fer," a expliqué Wang.

Selon le président du CIC, le gouvernement central a injecté 50 milliards de dollars dans des fonds visant à diversifier les projets d'investissement à travers le monde.

La semaine dernière, le CIC a signé un accord avec la Société Fédérale de Belgique et une Société d'Investissement à Bruxelles pour lancer la Chine-Belgique Mirror Fonds, un fonds commun de placement pour aider les entreprises chinoises à élargir leur investissement dans les 27 pays membres de l'UE.

Pendant ce temps, le fonds souverain tient à stimuler les investissements en Afrique.

"Nous n'examinons que les projets d'au moins 100 millions de dollars dans des sociétés africaines et la plus faible participation attendue est de 10%", a annoncé Gao.

Les drapeaux des Etats membres de l'Union européenne à l'extérieur du bâtiment du parlement de l'UE à Bruxelles. China Investment Corp, le fonds souverrain chinois, a adopté une approche prudente vis-à-vis de l'Europe depuis que la crise de la dette a éclaté il y a trois ans. Fistick Jock / Bloomberg

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale