Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.05.2012 08h14
La Chine, le Japon et la République de Corée signent un accord d'investissement

La Chine, le Japon et la République de Corée (RC) ont signé un accord dimanche à Beijing pour promouvoir et protéger l'investissement trilatéral après plus de 13 cycles de négociations ces cinq dernières années.

L'accord a été signé dimanche matin lorsque les dirigeants de ces trois pays se sont rencontrés à Beijing pour une réunion présidée par le Premier ministre chinois Wen Jiabao.

Les négociations visant à aboutir à cet accord avaient commencé en 2007. Depuis lors, les trois pays ont tenu 13 cycles de négociations officielles et plusieurs autres consultations officieuses jusqu'au mois de mars, a indiqué le ministère chinois du Commerce dans un communiqué publié sur son site Internet.

L'accord signé, comprenant 27 termes et un protocole additionnel, inclut tous les aspects importants qu'un accord international d'investissement devrait avoir, affirme le communiqué.

Cet accord, le premier instrument légal pour promouvoir et protéger l'investissement entre les trois pays, est considéré comme une pierre angulaire.

Il jette des bases solides pour l'établissement d'une zone de libre-échange entre les trois pays et assurera un environnement d'investissement transparent et stable aux investisseurs, selon le communiqué.

La cinquième réunion des dirigeants de la Chine, du Japon et de la RC a débuté dimanche matin à Beijing. Le Premier ministre japonais Yoshihiko Noda et le président de la République de Corée, Lee Myung-bak, y ont participé.

Au cours de la réunion, les trois parties ont convenu de lancer cette année des négociations sur une zone de libre-échange.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale