Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 25.04.2012 08h32
L'industrie chinoise cherche des opportunités commerciales à Hanovre
Un visiteur essaie le « ExoHand », une solution pour la future coopération homme-machine, dimanche à la Foire de Hanovre.

Les plus grandes entreprises industrielles chinoises voient dans la Foire de Hanovre de cette année une grande opportunité pour présenter leurs innovations et leurs nouvelles technologies, et chercher des occasions de coopération à l'étranger dans le domaine du développement durable.

En tant que pays partenaire de la Foire de Hanovre, la plus grande foire de technologie industrielle au monde, la Chine y a apporté ses dernières réalisations dans le secteur des véhicules à énergies nouvelles et de la fabrication intelligente, dans le cadre du thème général « Ecologie et Intelligence ».

« L'économie pauvre en carbone et les économies d'énergie suscitent une attention croissante des consommateurs et des industriels partout dans le monde, car ces industries ont été moins touchées par la récession mondiale actuelle », a déclaré Gu Chao, Directeur général du Bureau d'administration de l'exposition du Conseil chinois pour la promotion du commerce international.

Les entreprises chinoises de ces secteurs « espèrent améliorer les échanges et la coopération en matière de technologies avec leurs homologues européens afin d'encourager le développement industriel durable et d'atteindre la reprise économique mondiale », a-t-il dit.

La Foire de Hanovre, qui se déroule de lundi à vendredi, a attiré quelque 5 000 exposants venus de 69 pays et régions. Près de la moitié de ces exposants viennent de l'extérieur de l'Allemagne, parmi lesquels plus de 500 viennent de Chine, pour faire la promotion de leurs derniers produits et technologies dans le Hall d'Exposition Chinois.

Parmi eux, Baiyun Electric Group, une entreprise basée à Guangzhou, spécialisée dans l'exploitation d'équipements électriques, et CHINT Group, une société de la Province du Zhejiang qui fournit des services d'ingénierie, d'approvisionnement et de construction pour les lignes de transmission et les centrales électriques.

Quant à la société FAW (First Automobile Works), elle est venue avec sa voiture électrique hybride rechargeable, la PHEV C131, qui réduit les émissions automobiles à près de zéro.

FAW a créé des coentreprises avec des leaders internationaux de l'industrie, comme les allemands de Volkswagen, auprès de laquelle le constructeur automobile chinois, qui appartient à l'Etat, a appris des technologies de pointe, des compétences en matière de gestion et de ressources humaines, accélérant son entrée sur le marché international et soutenant le développement de sa marque locale.

« En exposant leurs produits lors de la plus grande foire industrielle du monde, les entreprises chinoises peuvent trouver des acheteurs pour leurs produits les plus récents et chercher davantage d'opportunités de coopération commerciale et technique », selon He Weiwen, Co-directeur du Centre d'Etudes Chine-USA-UE de l'Association Chinoise du Commerce international.

Les plus grandes entreprises de technologie allemandes ont également exprimé leur enthousiasme, espérant que la foire les aidera à renforcer leur présence sur le marché chinois.

Ils croient que la réorientation de la politique chinoise, de la croissance forte vers la durabilité, aboutira à une demande croissante pour leurs produits et services.

Peter Kohler, PDG de Weidmüller, qui offre des produits et des solutions pour la transmission de puissance, de données et de signaux de contrôle en environnement industriel, a déclaré qu'il attendait avec impatience de rencontrer tant ses clients actuels que des clients potentiels en provenance de Chine lors de la foire.
« Nous aurons l'occasion de montrer notre vaste portefeuille de produits, de comprendre les besoins des clients, et d'enthousiasmer les clients au sujet de nos produits, solutions et services », a-t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le Soudan et le Soudan du Sud : rien n'est plus précieux que la paix !
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN