Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.04.2012 13h35
Le candidat américain nommé à la tête de la Banque mondiale

La Banque mondiale a choisi l'Américain né Sud-Coréen, Jim Yong Kim, comme nouveau président, conformément à la tradition qui veut qu'un Américain occupe la tête de l'institution. Et ce alors que de nombreux économistes, en particulier dans le monde développé, soutenaient sa rivale.

Le candidat surprise d'Obama a remporté la course alors qu'il n'était à priori pas le plus qualifié pour le poste, il est en effet médecin et pas économiste.

Dr. Jim Yong Kim,

President de la Banque mondiale

"Je ne me suis pas présenté en tant qu'Américain. Je suis fier d'être un citoyen américain. Né en République de Corée, j'ai grandi aux Etats-Unis. J'ai travaillé en Amérique latine. J'ai travaillé en Afrique. J'ai travaillé à un niveau mondial à l'ONU sur le Sida et d'autres questions."

Les Etats-Unis ont nommé tous les présidents de la Banque mondiale depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Pour la première fois en 60 ans, le choix n'a pas été unanime. La rivale du docteur Kim, la ministre nigériane des Finances Ngozi Okonjo-Iweala a reçu un soutien conséquent et en particulier celui des grandes publications financières. Elle est issue de la Banque mondiale dont elle a grimpé les échelons pour en devenir l'une des trois directrices générales. L'autre candidat, Jose Antonio Ocampo, un ancien ministre colombien des Finances et ancien secrétaire général adjoint de l'ONU, s'était retiré de la course.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes