Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.04.2012 13h42
Un café exclusif sur l'île de Saint-Hélène

Un café exclusif d'une destination inhabituelle, l'île de Saint-Hélène, est exporté une nouvelle fois à l'étranger.

Les petites quantités disponibles devraient avoir un impact sur les connaisseurs du monde entier.

L'île de Saint-Hélène accueillait autrefois 1000 bateaux par an.Après la construction du Canal de Suez en 1869, l'importance de l'île en tant que base de réapprovisionnement a diminué et aujourd'hui l'île est principalement utilisée par les yachts qui jettent l'ancre pour obtenir de la nourriture, de l'eau et du carburant. Ces marins, comme Jacqui Hocking, sont en train de redécouvrir le riche patrimoine du café de Saint Hélène.

Jacqui Hocking

Marin

"Je viens de Melbourne en Australie, ce qui est une assez longue route, tous les cafés à Melbourne éprouve une certaine fierté pour le bon café. Et je ne m'attendais pas à en trouver ici, mais là, il y a du beau café sur le port et j'ai découvert qu'ils avaient vraiment du café fantastique qu'ils font pousser sur l'île et c'est du bio.'

Après avoir remporté des récompenses à l'international au 19ème siècle, le café de Saint-Hélène est tombé dans l'oubli.

Aujourd'hui, 4 des plus grands producteurs de café de Saint-Hélène recommencent à exporter.

Mandy Peters

Directeur de Solomon

'C'était vraiment bien en 2010 quand nous avons envoyé notre 1ère récolte à l'exportation. Nous avons exporté 545 kilos, c'est très faible au niveau mondial. Et maintenant, notre café arrive en Russie, Hongrie, en Allemagne et au Japon.'

Le café est arrivé à Saint-Hélène en 1733 et a pour origine le Yémen was introduced to the island in 1733, and originates in Yemen. Les différentes conditions de culture ont donné l'unique goût du café de Saint-Hélène. La riche terre volcanique participe également à l'unique goût du café mais il y a également d'autres raisons comme le fait d'être une île isolée ce qui a empêché les abeilles d'agir comme pollinisateur, la variété de café remonte donc à 1733. Les arbres de café sur la plantation de Solomon sont maintenant en fleur. Dans 9 mois, ces arbres auront des cerises rouges. La peau sera retirée et les fèves seront séchées au soleil. Ces fèves seront ensuite triées dans l'entrepôt de Solomon près de Jamestown. Le processus de tri, lui, sépare les bonnes des mauvaises fèves. Mandy Peters souligne que la compagnie a l'ambition de se développer.

Mandy Peters,

Directeur de Solomon

'Nous pouvons voir qu'il y a du potentiel, un bon accueil pour le café, et nous allons rajeunir la plantation à Sandy Bay, en augmentant les volumes et en maintenant notre qualité, afin de pouvoir atteindre d'autres marchés dans le monde.'

La prochaine récolte triplera et passera à 1500 kilos. Avec la production de café de Solomon, ce n'est pas juste les marins qui profiteront de la beauté de l'île.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »