Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.04.2012 13h23
La deuxième plus grande ville du Tibet construit une base d'électricité solaire avancée

Une base avancée de production d'électricité photovoltaïque est en construction à Xigaze, la deuxième plus grande ville du Tibet (sud-ouest), afin de réduire la pénurie d'électricité en hiver en profitant de l'important ensoleillement de la région.

Les habitants de Xigaze espèrent dire adieu aux coupures de courant cette année, grâce à la mise en fonction récente d'une centrale photovoltaïque de 30 mégawatts dans un parc industriel photovoltaïque situé à 3 kilomètres au nord-ouest de la ville de Xigaze.

Au moins deux autres projets de centrales solaires sont en construction dans le même parc, dont un projet de 60 mégawatts et un autre de 10 mégawatts, a indiqué Wang Xijing, secrétaire du comité du Parti communiste chinois à Xigaze.

"La capacité combinée de l'industrie photovoltaïque de la ville a ainsi atteint 100 mégawatts, soit la plus importante en Chine", a indiqué M. Wang.

Xigaze, avec en moyenne 3 183 heures de rayonnement solaire chaque année et au moins 4,67 kilomètres carrés de terres inexploitables, est l'endroit idéal pour construire des centrales solaires, a poursuivi M. Wang.

Il a ajouté que la ville envisageait d'étendre la coopération avec les sociétés énergétiques chinoises pour développer davantage les secteurs des énergies photovoltaïque et thermique.

Le gouvernement régional du Tibet estime que l'énergie solaire a permis d'économiser au moins 162 800 tonnes d'équivalent charbon en 2010.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »