Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.04.2012 15h41
Les États-Unis maintiendront leur taxe antidumping sur l'ail chinois

Les États-Unis ont déclaré jeudi qu'ils maintiendraient leur taxe antidumping actuelle sur l'ail frais de Chine, malgré les appels répétés de Beijing invitant Washington à abandonner le protectionnisme.

La Commission internationale au commerce américaine (ITC) a déclaré dans un communiqué qu'abroger la taxe antidumping actuelle sur l'ail frais de Chine entraînerait probablement la poursuite ou la répétition de préjudices significatifs sur un avenir raisonnablement prévisible. Les six membres de la commission ont tous voté en faveur de cette motion.

Il s'agit de la troisième révision quinquennale de cette taxe depuis son adoption le 16 novembre 1994. En conséquence, la taxe en vigueur sur les importations de Chine de ce produit, principalement utilisé pour l'assaisonnement et l'alimentation, restera applicable. Le niveau de cette taxe s'élève à 376,67 %.

Dans le cadre de la Loi sur l'accord de l'Uruguay Round, le département du Commerce doit abroger au bout de cinq ans toutes ses taxes antidumping, ses droits compensateurs, ou ses accords de suspension, sauf dans les cas où le département et l'ITC déterminent que l'abrogation de cette taxe ou mesure entraînerait vraisemblablement la poursuite ou la répétition de préjudices significatifs sur un avenir raisonnablement prévisible.

Les tensions commerciales avec la Chine sont une question particulièrement sensible alors que les États-Unis s'efforcent d'augmenter leurs exportations en vue de redynamiser leur économie en berne et de réduire leur taux de chômage.

Depuis la crise financière mondiale de 2008, les États-Unis ont intensifié les pressions commerciales sur la Chine et imposé des droits punitifs sur de nombreux articles importés de Chine, les accusant d'avantages compétitifs déloyaux.

Le ministère chinois du Commerce a appelé de manière répétée les États-Unis à respecter son engagement à la lutte contre le protectionnisme, et à collaborer avec la Chine et les autres membres de la communauté internationale pour maintenir un cadre commercial international libre, ouvert et juste.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »
Commentateur du Quotidien du Peuple : soutenons fermement la juste décision du Comité central du PCC