Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.04.2012 08h47
BM : la croissance du PIB chinois devrait atteindre 8,2% en 2012

L'économie chinoise devrait croître de 8,2% en 2012 et de 8,6% en 2013, alors que la demande intérieure continue à renforcer la deuxième plus grande économie mondiale malgré une faible demande extérieure, a annoncé jeudi la Banque mondiale (BM).

"L'économie chinoise connaît un ralentissement graduel", a indiqué la BM dans son dernier rapport trimestriel sur la Chine publié jeudi, estimant qu'un ralentissement conjoncturel dominera la perspective à court terme terme du pays.

La prévision de la BM sur la perspective économique de la Chine est de 0,3 point de pourcentage inférieure à celle que la Banque asiatique de développement a rendu publique mercredi.

La BM estime que la demande intérieure contribuera à 8,4 points de pourcentage à la croissance du pays en 2012, alors que la croissance de la consommation baissera légèrement suite aux effets de base et au fort ralentissement des investissements.

En outre, comme le commerce mondial restera probablement faible, la demande extérieure pourrait soustraire quelque 0,3 point de pourcentage à la croissance. Le rebond prévu reste modeste, et ces tendances persisteront probablement en 2013, a ajouté la BM dans son rapport.

L'inflation devrait augmenter en Chine de 3,2% en 2012, grâce au ralentissement de la croissance, à la faible impulsion des prix des marchandises et au refroidissement continu du marché immobilier, a noté la BM.

Les termes de l'échange extérieur de la Chine devraient connaître une hausse, car les prix des importations dépendants des produits de base ralentissent davantage que les prix des exportations décidés par les fabricants.

L'appréciation de la monnaie chinoise, le renminbi (ou yuan), ralentira probablement tant que la faiblesse de l'environnement extérieur pèsera sur les volumes et les prix des exportations, selon le rapport.

Alors qu'elle prévoit un ralentissement graduel, la BM met en garde contre deux importants risques de baisse pour la croissance économique de la Chine, à savoir la capacité des pays à hauts revenus à éviter une récession plus profonde et la correction du marché immobilier intérieur actuellement en cours.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »
Commentateur du Quotidien du Peuple : soutenons fermement la juste décision du Comité central du PCC