Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 10.04.2012 13h38
Nouvelle législation pour le thé

En Chine, l'industrie traditionnelle du thé fait face à de nouveaux standards internationaux sur les doses de produits chimiques qu'il peut contenir. En réaction à cela, la province du Fujian vient de faire passer une loi régionale pour tenter de faire une opportunité de ce nouveau défi.

La culture du thé a une histoire multimillénaire en Chine. Elle bénéficie aujourd'hui de la technologie moderne. Juste en scanant un code barre, en vous connectant à un site web ou même par SMS vous pouvez facilement savoir la provenance de votre thé. Ce système de traçabilité est le premier avantage de la nouvelle législation du Fujian, qui sera mise en place en juin prochain.

Wang Wenli, Président

Eight Horses Tea

"Nous exportons du thé wulong au Japon depuis les années 90 et nous avons appris d'eux le principe de traçabilité de la qualité. En 2008 nous avons mis en place ce système pour notre marché domestique. Quand nous achetons du thé aux producteurs, nous connaissons tous les détails, comme le lieu de production, le nom du producteur et les produits chimiques utilisés."

Comme pour le vin, les conditions locales jouent un grand rôle sur le thé. La météo et la qualité du sol déterminent la qualité du thé et se voient souvent dans la différence de prix qui peut varier de 100 yuans à plus de 10 mille yuans le kilo.

A Anxi, le plus grand marché de thé wulong de Chine, on peut voir en période de récolte, plus de 10 mille producteurs vendre 50 tonnes de thé par jour. Afin de conclure une transaction, les producteurs doivent scaner leur carte qui contient leurs informations personnelles. Et pour s'assurer de la qulité du thé, les équipements et techniques modernes ont été inclus au processus traditionnel de manufacture. Mais malgré l'intention de protéger les droits des consommateurs, cette nouvelle loi pourrait avoir des conséquences inattendues pour les petits producteurs.

Gao Qingcheng, Manager

Usine de thé Fengyan

"En tant que petit producteur, on s'inquiète de l'impact de cette loi. Cela augmente nos coûts et fait monter le seuil de qualité des produits. On ne va peut-être pas pouvoir payer tout ça."

Chen Yongzhong, Vice-directeur

Bureau de l'Agriculture de Anxi

"La nouvelle loi va changer le marché. Les petites compagnies vont devoir évoluer, sinon elles ne survivront pas."

Alors la nouvelle loi sera-t-elle une opportunité ou un défi pour les producteurs de thé? C'est trop tôt pour le dire, mais le gouvernement espère que cela régulera l'industrie du thé pour qu'elle devienne plus durable sur le long terme.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Mali : triomphe du régime constitutionnel
Les Etats-Unis sont responsables de la hausse des dépenses militaires en Asie
L'aide aux pays en développement victime de la récession mondiale