Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 31.03.2012 09h34
La Chine stimule les exportations américaines

Les livraisons américaines à destination de la partie continentale de la Chine connaissent une croissance beaucoup plus rapide que pour les autres destinations

Les Etats-Unis ont en effet exporté pour plus de 100 milliards de Dollars US en biens et services en Chine en 2011, et pour 30 États américains, la Chine est l'un de leurs trois principaux marchés d'exportation, selon un rapport publié mercredi par le Conseil d'Affaires Américano-chinois, dont le siège est à Washington.

Aux termes de ce rapport annuel, la Chine est la troisième destination la plus courante pour les exportations américaines, juste derrière le Canada et le Mexique, qui ont une frontière avec les États-Unis et ont conclu un accord de libre-échange avec eux. « Les exportations vers la Chine sont vitales pour la santé économique de l'Amérique et pour créer des emplois solides pour les employés américains », a déclaré Erin Ennis, Vice-présidente du Conseil d'Affaires Américano-chinois, qui représente environ 240 entreprises américaines qui font des affaires en Chine.

Selon Wang Haifeng, Directeur du département d'économie internationale à l'Institut pour la Recherche Economique Internationale, un groupe de réflexion qui dépend de la Commission Nationale du Développement et de la Réforme, ces chiffres d'exportation révèlent une grande opportunité.

« Le fait qu'un record ait été établi par les exportations américaines vers la Chine montre le grand potentiel des exportations des États-Unis, c'est-à-dire non seulement réduire le déséquilibre commercial entre les deux premières économies du monde, mais aussi alléger le chômage et accélérer la reprise économique aux États-Unis », a-t-il dit.

Entre 2000 et 2011, les exportations américaines vers la Chine ont augmenté de 542 % - passant de 16,2 milliards de Dollars US en 2000 à un chiffre record de 103,9 milliards de Dollars US en 2011 - tandis que leurs exportations vers le reste du monde n'ont augmenté que de 80 %. Après la récente récession, les exportations américaines vers la Chine ont repris avec un élan plus fort que pour les exportations américaines vers tout autre endroit du monde, selon le Conseil.

En 2010, le Président américain Barack Obama a lancé l'Initiative Nationale pour les Exportations, un plan visant à doubler les exportations américaines d'ici 2014. Mais pour atteindre cet objectif, il faudra que les exportations augmentent d'au moins 15 % par an en moyenne pendant cinq ans.

Aux termes du rapport, parmi les marchés qui reçoivent de grandes quantités d'exportations en provenance des États-Unis, la Chine est le seul dans lequel elles ont augmenté de plus de 15 % par an depuis 2000.

L'année dernière, en Chine, la demande pour les exportations américaines a été la plus forte pour les biens culturels, les ordinateurs, les produits électroniques, les produits chimiques et le matériel de transport.

« Les entreprises américaines de tous les coins de la nation exportent des produits de grande valeur, comme les ordinateurs, les appareils électroniques, les produits agricoles, les produits chimiques, le matériel de transport et les machines vers un marché en pleine expansion, en Chine », a dit Mme Ennis.

Selon M. Wang les produits high-tech américains ont des avantages certains et les Etats-Unis devraient tenir leur promesse d'assouplir les restrictions imposées aux exportations de ces produits.

« Pour qu'il y ait davantage d'exportations américaines vers la Chine, les deux pays devraient dans l'avenir encourager deux catégories d'exportation prometteuses : les services, y compris les échanges de technologies et les transferts de brevets, et les produits high-tech, comme les exportations de produits manufacturés haut de gamme », a-t-il dit.

Gary Locke, Ambassadeur des Etats-Unis en Chine, a dit la semaine dernière que les Etats-Unis sont « au milieu d'une réforme importante et d'un processus de simplification qui permettra l'exportation de davantage de produits de haute technologie vers la Chine ».

Shen Danyang, Porte-parole du Ministère du Commerce, a cependant déclaré samedi que la Chine n'a pas encore constaté la moindre mesure concrète prise par les États-Unis pour alléger les restrictions sur les exportations de produits high-tech.

L'année dernière, la Chine a acheté plus de produits agricoles américains que n'importe quel autre pays ou marché dans le monde, important pour environ 20 milliards de Dollars US de ces produits, selon le Département de l'Agriculture américain.

La visite du Vice-Président Xi Jinping en Iowa en février dernier a d'ailleurs renforcé les liens agricoles entre les deux pays. Le voyage de M. Xi l'a conduit dans une exploitation de maïs et de soja - la ferme de Kimberley - un déplacement qui a été bien accueilli par nombres d'agriculteurs locaux.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine