Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.03.2012 13h20
Chine : la participation des investisseurs privés dans le secteur financier n'est pas limitée

La Commission de supervision bancaire de Chine a déclaré mercredi que le gouvernement n'avait pas fixé de "restrictions particulières" quant à la participation des investisseurs privés dans le secteur financier.

Les capitaux privés et les actifs de l'État jouissent du même traitement dans le domaine financier, a indiqué Shang Fulin, président de la commission.

"En fait, des investissements privés massifs sont déjà entrés dans le secteur au cours de la commercialisation des petites et moyennes banques", a-t-il souligné.

La Commission va publier des règles plus détaillées sur les investissements privés dans le secteur financier, a-t-il ajouté.

Selon les données de la Commission, les investissements privés représentent 42% des actions des banques commerciales à capitaux mixtes chinoises et 54% des actions des banques commerciales urbaines. Les investisseurs privés ont acheté 92% des actions des petites et moyennes institutions financières dans les zones rurales.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 7 mars
Principales nouvelles du 7 mars
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie