Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.03.2012 08h58
Chen Deming nie que la Chine a investi des dizaines de milliards de dollars en Libye

À l'occasion d'une conférence de presse organisée ce matin par le ministère du Commerce, le ministre Chen Deming a répondu aux questions des journalistes sur « l'expansion de la consommation, la coopération et les échanges commerciaux internationaux de la Chine ». En réponse à une question de China.org sur la situation des entreprises chinoises en Libye et la participation à la reconstruction post conflit, le ministre a répondu clairement que la Chine avait plusieurs projets d'ingénierie dans le pays représentant plusieurs dizaines de milliards de dollars, mais qu'elle n'avait pas investi en Libye, en soulignant que la Chine ne considérerait la remise sur pied de ces projets qu'après le retour de la sécurité sur place.

Chen Deming a souligné que le ministère du Commerce accordait la priorité absolue à la sécurité des investissements chinois à l'étranger, à la sécurité des projets, et avant tout à la sécurité personnelle des équipes de travail composées de citoyens chinois envoyés sur place.

« Les évènements survenus en Libye l'an dernier ont été soudains. Nous avons réfléchi à des solutions pour assurer encore mieux la sécurité de nos compatriotes et de nos projets. Le ministère des Affaires étrangères, le ministère du Commerce et d'autres organismes ont décidé de rapatrier en urgence plus de 35 800 citoyens chinois. Je voudrais rappeler que dans le but de préparer certains projets d'ingénierie, quelques employés chinois sont sur place, mais nous avons beaucoup délégué à des équipes locales pour nous assister », a indiqué le ministre.

« Récemment, le ministère du Commerce a commissionné une enquête en Libye auprès de directeurs d'entreprises de coopération internationale et d'entrepreneurs impliqués dans des projets de construction sur place, afin d'évaluer la situation dans le pays, déterminer si nous pourrions reprendre nos activités et si nous pourrions renvoyer des ouvriers dans le pays », a-t-il précisé.

Chen Deming a souligné que la Chine n'a pas placé d'investissement en Libye. « De nombreux médias ont rapporté que nous avions plusieurs dizaines de milliards de dollars en Libye, cela ne correspond pas à la réalité, nous n'avons pas investi dans le pays. Par contre, nous avons des projets de travaux qui représentent des milliards de dollars, en majorité pour construire des résidences populaires dans les villes et les banlieues. Malheureusement, avec la guerre civile, ces projets ont été lourdement touchés par les tirs d'artillerie qui ont suivi l'intervention de plusieurs puissances étrangères. Nous négocions donc actuellement avec le gouvernement libyen, et nous espérons qu'en vigueur de la pratique et du droit internationaux, le gouvernement acceptera de régler le problème et offrira une compensation pour ces projets. Les autorités libyennes souhaitent le retour rapide des entreprises et du personnel chinois pour reprendre les travaux. Nous sommes actuellement en train d'évaluer les conditions de sécurité, et dès que la sécurité sera assurée, nous envisagerons ces questions, mais pour l'instant, la sécurité reste à améliorer », a-t-il conclu.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 7 mars
Principales nouvelles du 7 mars
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie
Plutôt une réforme imparfaite qu'une crise !
La victoire de Poutine devrait favoriser les relations sino-russes (COMMENTAIRE)