Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 07.03.2012 08h52
Chine : le ratio dette/PIB atteint 43% (président de la banque ICBC)

Les dettes du gouvernement chinois ont atteint 17 500 milliards de yuans (2 780 milliards de dollars), soit environ 43% du produit intérieur brut (PIB) du pays, a annoncé mardi Yang Kaisheng, président de la Banque industrielle et commerciale de Chine (ICBC).

Les dettes des gouvernements locaux sont estimées à 10 700 milliards de yuans (1 700 milliards de dollars), et celles du gouvernement central à 6 800 milliards de yuans (1 070 milliards de dollars), a indiqué M. Yang lors d'une conférence de presse organisée en marge de la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale (APN, Parlement chinois).

"Les dettes publiques de la Chine sont sous contrôle et ne présentent pas de risque", a-t-il estimé, citant le rapport d'activité du gouvernement présenté lundi par le Premier ministre Wen Jiabao.

Le ratio dette/PIB de 43% est inférieur à la moyenne mondiale, a fait savoir M. Yang, ajoutant qu'il est également inférieur à celui du Japon (180%) et de l'Allemagne (83,2%). Le PIB de ces deux pays est comparable à celui de la Chine.

Au cours des cinq à six dernières années, les recettes fiscales du pays ont réalisé une croissance annuelle de 22%, ce qui signifie que le gouvernement est capable de rembourser ses dettes, a expliqué M. Yang, membre au Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC), l'organe consultatif politique suprême du pays.

Selon lui, sur le total des dettes des gouvernements locaux, seuls 4% ont été directement contractés par ces gouvernements, et le reste a été emprunté par des plate-formes de financement locales et des entreprises établies par les gouvernements.

"Du point de vue macro-statistique ou micro-statistique, les risques des plate-formes de financement locales sont sous contrôle, et la situation est de manière générale sûre", a souligné M. Yang.

Dans son rapport d'activité du gouvernement, Wen a indiqué : "S'agissant de la dette des instances locales, grâce à un audit intégral, nous connaissons désormais le montant total, l'origine, les échéances et la répartition régionale des dettes des gouvernements locaux accumulées pendant de longues années".

Cependant, le Premier ministre a mis en garde contre des risques latents, en particulier des risques locaux dans les régions où la solvabilité est plutôt faible.


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 6 mars
Principales nouvelles du 6 mars
Plutôt une réforme imparfaite qu'une crise !
La victoire de Poutine devrait favoriser les relations sino-russes (COMMENTAIRE)
Deux sessions pour l'histoire…