Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.03.2012 11h10
Un entrepreneur chinois appèle à renforcer le dévelopement agricole

L'agriculture à petite échelle et l'absence d'une chaîne agricole complète entravent le développement de l'agriculture chinoise et nourrissent les risques liés à la sécurité alimentaire, a indiqué Liu Yonghao, président du conseil d'administration du New Hope Group.

"Les petites et moyennes entreprises représentent la majorité de notre industrie agricole. Elles sont difficiles à contrôler en raison de leur quantité, et doivent cependant nourrir la plus nombreuse population de la planète. Voilà qui pose un risque de crise alimentaire", a expliqué M. Liu, un des plus riches entrepreneurs de Chine.

Ces dernières années, M. Liu a aidé de nombreuses coopératives agricoles et entreprises de garantie agricole à développer leurs affaires, dans un effort pour aider les petites fermes agricoles à se transformer en unités de grande envergure.

"Nous aidons les agriculteurs individuels à devenir de grands entrepreneurs agricoles et des membres de coopératives. De cette façon nous serons capables de dynamiser l'industrie agricole", a-t-il ajouté.

Il a de plus mis l'accent sur l'importance de créer une chaîne industrielle complète. Selon lui, une telle chaîne permettrait de surveiller le processus complet de la production agricole, dont la culture, l'abattage, la transformation, la distribution et la vente.

Liu Yonghao est l'un des entrepreneurs individuels les plus connus en Chine. Il a débuté dans les affaires agricoles en 1982 par un élevage de cailles et de poulets.

Avec un chiffre d'affaires annuel de près de 8,8 milliards de dollars, New Hope Group est l'un des plus grands fournisseurs chinois de viande, d'oeufs et de produits laitier.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 3 mars
Les deux sessions de l'APN et de la CCPPC : ce qui nous préoccupe et nous intéresse le plus
Manille joue à nouveau les fauteurs de troubles
Se battre pour ses droits fait partie de la vie des affaires