Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 26.02.2012 09h44
Les banques chinoises exhortées à faire décoller le crédit vert

Les banques chinoises ont été exhortées à utiliser le crédit vert pour supporter la réduction des émissions de CO2 de la nation, tout en réalisant une croissance durable, selon la Commission de régulation bancaire de Chine (CRBC).

Les banques devraient prêter une attention particulière aux impacts environnementaux et sociaux générés par les projets de leurs clients, et, sur la base de l'évaluation des résultats, déterminer les taux de crédit ainsi que les termes d'entrée et de sortie, ont dévoilé les lignes directrices de la CRBC pour les crédits verts.

L'évaluation couvre des domaines allant de la consommation d'énergie, à la pollution, l'utilisation des terres, la santé, la sécurité, et la réinstallation des résidents en passant par la protection environnementale et le changement climatique.

Des évaluations complètes devraient être menées tous les deux ans, et les banques devraient délivrer des rapports aux autorités de régulation, selon les lignes directrices.

Dans le même temps, les institutions financières devraient clarifier les divers secteurs et directions supportés par le crédit vert, et mettre en place des politiques différenciées de crédits.

Fin 2011, les six banques principales du pays - la Banque chinoise de développement, la Banque industrielle et commerciale de Chine, la Banque agricole de Chine, la Banque de Chine, la Banque de Construction et la Banque des communications - avaient un total de 1900 milliards de yuans (301,75 milliards de dollars) en prêts liés au crédit vert, a révélé la CRBC.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 24 février
Nouvelles principales du 24 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?