Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 24.02.2012 13h30
L'économie chinoise devrait progresser de 8,5% en 2012

L'économie chinoise devrait progresser de 8,5% en 2012, soit une légère baisse par rapport à 9,2% en 2011, a prévu jeudi le directeur du Centre de recherches du Conseil des Affaires d'Etat sur le développement, Li Wei.

La deuxième économie mondiale fait face à une pression à la baisse relativement importante cette année en raison des situations intérieure et extérieure de plus en plus compliquées, a-t-il indiqué.

La croissance annuelle des exportations chinoises devrait ralentir à 10%, contre 20,3% en 2011, alors que les perspectives de l'économie mondiale sont assombries par la lente reprise de l'économie américaine et la crise de la dette européenne, a fait remarquer M. Li, lors d'une conférence tenue à Guiyang, capitale de la province du Guizhou (sud-ouest).

Selon M. Li, les investissements en capital fixe devraient croître d'environ 20%, en baisse de quatre points de pourcentage par rapport à l'année précédente, du fait que les secteurs manufacturier et de l'immobilier ont été affectés respectivement par le ralentissement des exportations et les mesures de resserrement.

Un ralentissement modéré de l'économie aidera à freiner l'inflation entraînée par l'excès de la demande et encouragera également davantage de fusions et acquisitions, ce qui accélérera l'ajustement de la structure économique du pays, a-t-il expliqué.

Une fois que le taux de la croissance économique potentielle a amorcé une tendance à la baisse, les mesures expansionnistes ne peuvent aucunement faire augmenter le taux de croissance et ne conduiront seulement qu'à une "économie de bulle".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 23 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?