Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 24.02.2012 09h16
La Chine mécontente d'une enquête anti-subvention de l'UE sur les exportations chinoises d'acier

L'industrie sidérurgique de Chine a exprimé son ressentiment envers la décision de l'Union européenne (UE) de lancer une enquête anti-subvention sur les exportations chinoises d'acier à revêtement organique, a indiqué jeudi un responsable du ministère chinois du Commerce.

L'UE avait déjà lancé en décembre dernier une enquête anti-dumping sur ces exportations.

Le lancement de deux enquêtes sur les exportations chinoises d'acier à revêtement organique pourrait conduire à deux mesures distinctes, ce qui violerait les règlements de l'Organisation mondiale du Commerce", a indiqué ce responsable anonyme, ajoutant que le ministère suivrait de près le développement de cette affaire.

L'acier à revêtement organique est principalement utilisé dans les appareils électroménagers, les matériaux de construction, les équipements de chauffage et les meubles.

Tous les pays doivent s'unir pour surmonter les incertitudes économiques actuelles, car l'économie mondiale n'est toujours pas sortie de la crise financière, et plusieurs pays européens restent confrontés à la crise de la dette, selon ce responsable.

"Le lancement d'une enquête anti-subvention sur les exportations chinoises enverra un mauvais signal de protectionnisme commercial, ce qui jettera non seulement une ombre sur le commerce sino-européen de l'acier, mais entravera également les efforts conjoints des deux parties pour traiter les crises", a-t-il souligné.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 23 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?