Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 22.02.2012 14h29
Grèce : rencontre des dirigeants européens sur le plan de sauvetage

Les ministres des Finances de la zone euro se rencontrent pour parler du deuxième plan d'aide à la Grèce. Ce programme doit permettre à Athènes de résoudre ses problèmes de paiement dans l'immédiat, mais ne sera pas suffisant pour remettre sur pied l'économie moribonde du pays.

Les ministres des Finances de la zone euro sont à Bruxelles pour trouver un accord sur le plan d'aide destiné à sauver Athènes de la banqueroute.

Le ministre grec des Finances Evangelos Venizelos s'est dit confiant.

Evangelos Venizelos

Ministre grec des Finances

"Nous sommes ici, prêts à conclure aujourd'hui ce long processus sur le nouveau programme pour la Grèce, et aussi prêts à mettre en place la procédure officielle du PSI. Je suis optimiste mais dans tous les cas il nous faut l'approbation claire de l'Eurogroupe."

L'approbation du plan d'aide devrait mettre un terme à des mois de désarois dans la zone euro. Mais avant la réunion, il restait du travail pour s'accorder sur les chiffres, comme l'a fait remarquer le président du groupe, Jean-Claude Juncker.

Jean-Claude Juncker

Président de l'Eurogroupe

"Nous devrons parler du volume total du second programme, nous ne pouvons pas dépasser 130 milliards."

La dette grecque se situe actuellement autour de 160% du PIB. D'après les prêteurs internationaux, l'Europe, la BCE et le FMI, ce ratio pourrait rester proche de 129%, à la suite de l'initiative de participation du secteur privé.

Wolfgang Schaeuble

Ministre allemand des Finances

"Nous avons encore besoin de clarté sur l'engagement du secteur privé sur un programme qui assure un niveau de dette de la Grèce qui ne soit pas supérieur à 120% d'ici 2020."

Des mesures économiques, qui empireront l'état de l'économie grecque, sont nécessaires pour permettre le succès du plan de sauvetage. Mais selon les ministres de la zone euro, le plan devrait restructurer la dette abyssale de la Grèce, la rendre financièrement stable et enfin, lui permettre de rester dans la zone euro.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 21 février
Nouvelles principales du 21 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?