Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.02.2012 13h20
Chercheurs d'or en Thaïlande

En Thaïlande, les villageois de Lampang arrondissent leurs fins de mois en cherchant de l'or dans la rivière Wang asséchée comme tous les ans à cette période.

Une centaine de villageois enfoncés jusqu'aux genoux dans la rivière. Ils cherchent de l'or, comme tous les ans, profitant de la sécheresse. Des sédiments incrustés d'or sont chariés par ce cours d'eau depuis les collines. De décembre à mars, les villageois profitent du niveau très bas de la rivière pour partir à la recherche du métal précieux. Cette année, la rivière est particulièrement large, rendant la quête plus rentable.

Chercheur d'or

"Je suis venu deux jours, hier et aujourd'hui."

Journaliste

"Et vous avez trouvé de l'or?"

Chercheur d'or

"Oui. Un peu. Pas beaucoup."

La rivière est asséchée sur un 1km et demi, 2km. Les chercheurs d'or construisent de petites barrières pour ramasser l'or, qui se trouve en très petite quantité dans les enfractuosités des pierres. Ensuite ils utilisent des passoires pour séparer le métal de la roche.

Adul Jaitrabutra

Géologue

"Cette année est spéciale parce que la rivière est plus large. Elle est large de 10 mètres et il est possible de creuser assez loin. C'est là que se trouvent les plus grosses pierres. Alors beaucoup de gens viennent parce qu'ils peuvent tirer un bon prix des pépites qu'ils trouvent."

Un gramme d'or se vend mille 350 bahts, soit 45 dollars. Les clients viennent de boutiques de la ville pour acheter l'or aux villageois.

Adul Jaitrabutra

Géologue

"L'or est recueilli grâce aux barrières de pierres construites par le chercheurs d'or. L'an prochain ils reviendront. C'est plus comme un passe-temps, ils sont surtout agriculteurs. Nous ne voulons pas trop ébruiter la chose parce qu'on a peur qu'une arrivée massive de gens ne nuise à la rivière. De toute façon, les responsables du district n'autorisent pas les gens des autres régions à venir creuser."

Dans les champs, les paysans peuvent gagner 300 bahts, 10 dollars, par jour. Pendant la sécheresse ils gagnent 10 mille bahts, 333 dollars.

Chercheur d'or

"J'en ai trouvé, j'en ai trouvé. Je peux me faire 300 ou 400 bahts par jour. Petit à petit."

Les Etats-Unis et l'Europe connaissent une période de crise, et les médias rapportent que les locaux se ruent dans les boutiques pour acheter de l'or et des bijoux.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 20 février
Sélection du Renminribao du 20 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?