Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.02.2012 08h59
Les derniers projets de coopération établis entre la Chine et les Etats-Unis pour une valeur de 38,6 milliards de dollars

Le ministère chinois du Commerce a envoyé, entre le 12 et le 17 février à l'occasion de la visite du vice-président Xi Jinping aux États-Unis, une délégation qui a établi avec ses partenaires locaux 149 accords et mémorandums de coopération pour une valeur de 38,6 milliards de dollars dans divers secteurs, notamment dans les nouvelles énergies, le commerce des produits agricoles, les équipements de télécommunication, les pièces détachées d'ordinateurs, les logiciels, la pharmacie, les produits d'industrie légère et l'infrastructure.

Yu Jianhua, le ministre assistant du Commerce, a indiqué que la Chine et les États-Unis sont les deux économies majeures, et les deux pays les plus grands du monde en terme de volume du commerce international. L'addition de leurs PIB représente près de 38 % du PIB mondial, et le montant des échanges entre les deux pays représente près de 20 % du commerce mondial. Le développement constant de la relation bilatérale porte donc une signification très importante pour le développement du commerce et de l'économie du monde.

Yu Jianhua a proposé d'élargir les investissements et la coopération, d'augmenter le nombre des secteurs ouverts à la coopération bilatérale, et de renforcer la coopération en matière d'infrastructures entre les deux pays.

La délégation du ministère du Commerce se compose de six groupes regroupant plus de 300 entreprises et plus de 500 membres. La délégation a organisé près de 70 événements (rencontres commerciales, promotions de projets commerciaux et d'investissement, négociations et cérémonies de signature) dans onze villes de huit États et à Washington DC.

Par ailleurs, les autorités concernées des deux pays ont établi un mémorandum cinématographique dans le cadre de l'OMC, comportant des articles sur l'augmentation de l'importation de films américains en Chine. Les deux parties sont parvenues à un accord pour encourager les agents privés à importer et à diffuser des films américains en Chine, passant outre le monopole des entreprises publiques, notamment du groupe China Film.

Cette nouvelle a attiré une grande attention du secteur. L'augmentation de l'importation des films américains va sans doute aggraver la compétitivité du marché chinois du film, mais c'est plutôt une bonne nouvelle sur le long terme, ont indiqué des professionnels, parce que l'ouverture du secteur favorise les progrès du secteur en matière d'amélioration de la qualité de la fabrication, et pourra mettre une entrave aux investissements excessifs et impulsifs.

En même temps, le groupe américain DreamWorks Animation a établi un accord avec le groupe médiatique Wenguang de Shanghai, le Fonds d'investissement du secteur de la culture Huaren de la Chine, et Lianhe Investissement de Shanghai, sur la création en Chine d'une société de loisirs (production et diffusion) nommée Dongfang (« oriental ») DreamWorks. Le capital de la nouvelle société s'élèvera à 330 millions de dollars, et sera financé à hauteur de 55 % par les investisseurs chinois et 45 % par DreamWorks Animation. La création de la nouvelle firme constituera une partie importante du projet Disney Shanghai.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 20 février
Sélection du Renminribao du 20 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?