Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.02.2012 10h48
Sommet Chine-UE : une meilleure interaction pour répondre aux nouveaux défis

La Chine et l'Union européenne (UE) ont déclaré dans un communiqué de presse conjoint publié après la clôture du 14e sommet Chine-UE qu'elles devaient renforcer leur interaction et coopération pour mieux faire face aux opportunités et aux défis apparus dans les nouveaux cadres bilatéral, multilatéral et mondial.

Durant le sommet tenu mardi à Beijing, la partie chinoise a été représentée par le Premier ministre Wen Jiabao, et la partie européenne par Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, et José Manuel Barroso, président de la Commission européenne.

Les dirigeants participant au sommet ont fait l'éloge des progrès importants obtenus dans le développement des relations sino-européennes dans divers domaines et sont parvenus à la conclusion que leur partenariat stratégique global s'est à la fois élargi et approfondi, indique le communiqué de presse.

Ils partagent également l'opinion selon laquelle, dans un monde en mutation et caractérisé par une interdépendance croissante, la Chine et l'UE doivent accélérer leur interaction et coopération pour mieux faire face aux nouveaux défis.

Cette coopération stratégique permettra non seulement de promouvoir leur développement économique et social durable, mais aussi de répondre aux défis communs auxquels le monde est confronté.

Le partenariat stratégique global entre la Chine et l'Europe se situe dans une nouvelle étape importante de développement. Les deux parties ont exprimé leur détermination d'établir un bon exemple en matière de coopération internationale au 21e siècle, contribuant à faire de ce siècle celui de la paix, de la coopération et du développement, poursuit le texte.

Les deux parties se sont mises d'accord pour adopter un point de vue positif sur leur développement réciproque et pour s'entraider. La Chine a réaffirmé son soutien au processus d'intégration de l'UE, tandis que l'UE a pris note de la croissance continue, stable et rapide de l'économie chinoise ainsi que de ses contributions importantes à la croissance mondiale. L'UE a également une nouvelle fois affirmé son soutien au développement pacifique de la Chine et son respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la Chine.

Les deux parties ont souligné le rôle important du sommet Chine-EU, du Dialogue économique et commercial de haut niveau, du Dialogue stratégique et des autres mécanismes de dialogue, selon le texte.

L'approfondissement de la compréhension et de la confiance entre les peuples des deux parties est important pour le développement continu et stable des relations entre la Chine et l'UE. Pour cette raison, les deux parties se sont mises d'accord pour l'établissement du Dialogue de haut niveau entre les peuples chinois et de l'UE et pour en organiser la première réunion au premier semestre de 2012.

L'établissement de relations économiques plus étroites entre la Chine et l'UE revêt une grande importance pour la Chine, l'UE et l'économie mondiale. Les deux parties ont appelé à consolider et approfondir le dialogue bilatéral et la coopération pratique dans les domaines de la macro-économie, du commerce et des finances.

La Chine et l'UE ont salué les résultats positifs des négociations internationales sur le changement climatique à Durban, assurant qu'elles renforceraient leur coordination et leur coopération en la matière.

Les dirigeants des deux parties ont par ailleurs échangé leurs points de vue sur les questions internationale et régionale d'intérêt commun tels que le dossier nucléaire iranien, l'Afrique du Nord, la Syrie, le Moyen-Orient, la Péninsule coréenne et le Myanmar. Ils ont exprimé leur volonté de consolider le dialogue et la coopération afin de promouvoir la paix et la sécurité dans le monde et leur région respective, dans les domaines tels que la lutte contre les pirates et la non-prolifération.

Face aux changements rapides qui agitent le monde d'aujourd'hui, la Chine et l'UE doivent travailler et coopérer plus étroitement dans les affaires régionales et mondiales, conclut le communiqué de presse.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 14 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?