Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.02.2012 13h17
COMMENTAIRE : le partenariat de coopération sino-européen revêt une importance stratégique

Le 14ème Sommet Chine-UE se tiendra le 14 février en Chine. Dans un contexte d'incertitudes économiques mondiales et de crise de la dette européenne, cette réunion est une bonne occasion pour la Chine et l'Union européenne pour combattre ensemble la crise, pour renforcer le partenariat et pour approfondir le dialogue afin de donner une nouvelle impulsion au développement économique et de contribuer à la reprise de l'économie mondiale.

Le Sommet Chine-UE a été mis en place en 1998. A cette époque, la coopération Chine-UE avait largement aidé à surmonter la crise financière asiatique et à stabiliser l'économie mondiale. Aujourd'hui, la crise de la dette européenne exige également une étroite coopération entre les deux parties, parce que cette crise a mis "tout le monde dans le même bateau".

Face aux crises successives, l'importance stratégique de la coopération Chine-UE s'est révélée, et la volonté des deux parties de travailler ensemble s'est progressivement affirmée. De "partenariat à long terme, stable et constructif, orienté vers le 21e siècle" à "partenariat global" et finalement à "partenariat stratégique global", les relations Chine-UE ont connu un développement ces dernières années, et revêtent désormais un sens au niveau stratégique. En tant que le mécanisme d'échanges le plus important entre la Chine et l'Europe, les Sommets Chine-UE couvrent presque tous les domaines de la vie politique, économique, culturelle, sociale, et leur ont donné un élan puissant pour le développement durable.

Face à la crise actuelle de la dette, la théorie du "gagnant-gagnant" est la plus recherchée dans la coopération sino-européenne. A l'ère de la mondialisation, l'avenir de la Chine et celui de l'UE sont étroitement liés. En temps de crise, la coopération gagnant-gagnant est devenu un consensus.

Devant une situation internationale complexe et en pleine évolution, les deux parties sont de plus en plus interdépendantes et trouvent de nouveaux intérêts communs. La Chine et l'UE sont devenues une communauté d'intérêts communs. Les deux parties, avec une coopération globale, sont devenues partenaires indispensables dans leurs propres processus de développement.

Ces dernières années, les relations entre la Chine et l'UE se sont développées de manière spectaculaire grâce aux fréquents dialogues de haut niveau entre les deux parties. Aujourd'hui, l'UE est le plus important partenaire commercial de la Chine, tandis que la Chine est le marché dont les exportations en provenance de l'UE ont connu la plus forte croissance. Selon des statistiques officielles, les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 567, 21 milliards de dollars américains en 2011, soit une hausse de 18,3% par rapport à l'année précédente.

Afin d'aider les pays européens à surmonter la crise, le gouvernement chinois a en effet adopté une série de mesures telles que l'augmentation de ses avoirs sous forme d'obligations libellées en euros. De son côté, l'Union européenne devrait également prendre des mesures faisant preuve de sa sincérité et de sa bonne volonté envers son partenaire chinois ; attribuer le statut d'économie de marché à la Chine et lever l'embargo sur les armes et les produits de haute technologie à l'encontre de cette dernière, par exemple.

En restant dans un esprit de respect mutuel et d'égalité, et tout en se réservant les différences, cette réunion des dirigeants Chine-UE va forcément améliorer l'entente et la confiance entre la Chine et l'Union européenne, approfondir la coopération, et promouvoir conjointement le partenariat global stratégique, voire aider à stabiliser l'économie mondiale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 13 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?