Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.02.2012 08h52
Les entreprises chinoises de distribution sont encouragées à se développer à l'étranger
chinagora à Paris

Le ministère chinois du Commerce a rendu publique le 6 février « La directive sur le développement de la distribution au détail durant le 12e plan quinquennal », et a décidé d'apporter son soutien à l'exploitation d'installations commerciales à l'étranger pour encourager ainsi le développement de la distribution chinoise à l'international.

Le ministère estime que le développement de la distribution chinoise à l'étranger pourra contribuer à la croissance des exportations, à la renommée des marques chinoises, à l'augmentation de l'exportation de services, et donc à la réduction du déficit en matière du commerce des services. Le ministère encourage les grandes entreprises à installer leurs antennes et centres de dépôt à l'étranger pour posséder des réseaux de distribution outre-mer et offrir des services aux entreprises de production. Les petites et moyennes entreprises sont aussi encouragées à se développer en groupe à l'étranger.

À cet effet, les autorités chinoises vont offrir aux entreprises des services indispensables tels que les consultations légales, les enquêtes de marché, les ressources humaines et la gestion financière, etc. Elles vont également offrir des subventions aux entreprises pour financer les préparatifs au départ. Toutes les fusions et acquisitions sont aussi encouragées à l'étranger dans le secteur de la distribution.

Selon des statistiques, l'environnement du développement du secteur de la distribution au détail s'est amélioré durant le 11e plan quinquennal. Les firmes ont vu un élargissement de taille, et le secteur a connu une concentration progressive favorable pour l'optimisation sectorielle au cours de la diversification et de la multiplication de ses activités. La taille du marché s'est également élargie de manière stable avec une croissance annuelle moyenne de 18,1 % des chiffres d'affaires des produits de consommation.

La directive du ministère a également rappelé les problèmes du secteur tels que le retard en construction légale, l'élargissement aveugle de certaines entreprises, la faiblesse dans l'innovation et la compétitivité des marques, les lacunes en conscience sociale, notamment en loyauté professionnelle, et l'inefficacité en logistique et en gestion commerciale.

La directive a fixé des objectifs pour le secteur de la distribution au détail durant le 12e plan quinquennal, notamment pour une croissance relativement rapide et stable du secteur avec une progression annuelle moyenne de 15 % en chiffres d'affaires généraux, et de 15 % en valeur ajoutée sectorielle.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 7 février
Sélection du Renminribao du 7 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?