Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 07.02.2012 13h36
Le commerce sino-américain au coeur de nombreuses frictions

Au cours des dernières années, la Chine et les Etats-Unis ont traversé de nombreuses turbulences concernant les droits de douane. Dernière affaire en date, le mois dernier, le président des Etats-Unis Barack Obama a annoncé l'établissement d'un nouveau groupe chargé de l'application de la loi, ciblant les pratiques commerciales illégales dans des pays tels que la Chine. Un pas supplémentaire vers une escalade inquiétante des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. Voici une rétrospective des différents cas.

En décembre de l'année passée, la Chine a imposé des droits de douane très élevés, jusqu'à 22%, sur les gros véhicules et SUV importés des Etats-Unis, en réponse à l'enquête anti-dumping menée sur les panneaux solaires de fabrication chinoise. Solar World Industries America et six autres entreprises ont déposé une plainte en octobre dernier, au côté de la Commission américaine du Commerce international et du Département du Commerce, sur ce qu'ils ont qualifié de subventions illégales du gouvernement chinois. Le groupe a alors modelé des droits de douane de 50% et 100% sur les panneaux solaires chinois. La décision préliminaire devrait être publiée en mars. Un autre exemple s'est produit en septembre de la même année. La Commission du commerce international a décidé d'imposer des droits de douanes punitifs et élevés sur tous les pneus pour véhicules et camions légers en provenance de Chine, qui se monteront à 55% la première année, 45% la suivante, et 35% la troisième.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 6 février
Sélection du Renminribao du 6 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?