Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 01.02.2012 09h03
Le groupe chinois Sany rachète Putzmeister

Le 30 janvier, Sany Heavy Industries, spécialiste chinois des machines pour le bâtiment et travaux publics (BTP), va racheter aux côtés de l'investisseur Citic PE 100% des parts de Putzmeister, selon le communiqué publié par Sany.

D'après un accord sur la fusion des deux sociétés signé le 20 janvier, le groupe Sany doit investir 324 millions d'euros pour réaliser la transaction. Mais l'AFP, qui cite une source proche du dossier, avance le montant de 500 millions d'euros pour l'opération. Il s'agit donc d'un des plus gros rachats par un groupe chinois en Europe.

« Putzmeister est la meilleure entreprise mondiale dans le domaine des pompes à béton. Les entreprises allemandes sont connues pour leurs administrations efficaces et avancées. Après la transaction, Sany peut apprendre des techniques et des expériences de Putzmeister », a déclaré Su Zimeng, secrétaire général de l'Association des machines pour le BTP de Chine.

Les activités de Sany et de Putzmeister sont très complémentaires en termes d'implantation géographique. La fusion du leader chinois sur le marché des pompes à béton avec le leader dans la plupart des marchés en dehors de la Chine suit donc une logique stratégique et industrielle claire : la création du leader mondial sur le marché des pompes à béton.

Avec ce rachat, la firme allemande basée à Aichtal (sud de l'Allemagne) peut garantir le financement futur de ses activités, alors que Sany « ajoute à son catalogue des produits à la pointe de la technologie et des innovations ‘Made in Germany', la marque Putzmeister devant représenter le haut de gamme au sein du groupe », explique le communiqué.

Pour rappel, le groupe Sany, dirigé par l'homme le plus riche de Chine, Liang Wengen, emploie 70 000 salariés dans 150 pays. Il s'était déjà illustré en 2009 avec l'annonce de la construction d'une usine et d'un centre de recherche et développement près de Cologne (ouest de l'Allemagne), présenté alors comme le plus important investissement d'une entreprise chinoise en Europe.

Source: China.org.cn

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 1er février
Sélection du Renminribao du 31 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?