Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.01.2012 08h34
Chine: près de 42,9 milliards de dollars investis outre-mer en 2011 dans les projets de fusion et d'acquisition

Le cabinet d'audit PricewaterhouseCoopers a rendu public le 13 janvier le rapport « Fusion et acquisition pour les entreprises chinoises en 2011 : Rétrospectives et perspectives », selon lequel les entreprises chinoises de la partie continentale ont investi près de 42,9 milliards de dollars dans 207 projets outre-mer de fusion et d'acquisition en 2011, établissant de nouveaux records historiques en termes de nombre et de la valeur des projets. Près de la moitié de ces derniers ont eu lieu en Amérique du nord et en Europe.

Selon le rapport, les activités de fusion et d'acquisition ont aussi été très dynamiques au sein de la Chine, et le nombre de projets a augmenté de 5% pour s'élever à 5 364 dossiers, établissant aussi deux nouveaux records historiques.

Auparavant, les projets outre-mer portaient surtout sur les ressources énergétiques, mais en 2011, le poids de ce genre de projets est passé de 44% à 42% en glissement annuel. En même temps, le poids des projets dans les secteurs de la consommation et de la transformation industrielle est passé de 22% à 35%.

Sur le plan géographique, la plupart des projets ont eu lieu en Amérique du nord avec un nombre qui passe de 52 en 2010 à 57 en 2011. Parallèlement, le nombre de projets a connu une croissance rapide en Europe, passant de 25 à 44.

A propos des projets au sein de la Chine, le secteur immobilier a attiré le plus d'investisseurs stratégiques avec un investissement qui est passé de 20,5 milliards de dollars en 2010 à 21,6 milliards en 2011.

« Dans une situation très difficile de financement, certaines entreprises du secteur immobilier ont dû réviser leur stragégie. Les activités entre les investisseurs stratégiques ont été bien dynamiques dans le secteur immobilier », a indiqué un analyste du cabinet.

En même temps, le cabinet PricewaterhouseCoopers a prévu une croissance à deux chiffres des projets de fusion et d'acquisition menés par les entreprises chinoises outre-mer en 2012. Les entreprises chinoises, de plus en plus compétentes avec davantage d'expérience, vont saisir les nombreuses opportunités cachées derrière la turbulence économique à travers le monde.

Mais en général, les entreprises chinoises sont débutantes et ont besoin d'expérience. Il leur faudrait réfléchir plus sur les difficultés et sur une période relativement longue.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 16 janvier
Nouvelles principales du 16 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?